The Legend of Barney Thomson

Version originale en anglais
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h36

Genre

Comédie

Origine

  • Canada
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

11 mars 2016

Date de sortie du DVD

14 juin 2016

Synopsis

Barney Thompson est un petit barbier sans envergure qui est la risée de ses collègues et clients à Glasgow. Celui-ci ravale sa colère chaque jour en rêvant d'un monde dans lequel aucun de ses intimidateurs n'existerait. Par une série d'incidents fortuits, ses fantaisies deviendront réalité alors que Barney plongera tranquillement dans le monde du meurtre en série. Alors qu'il tente de cacher ses traces, l'inspecteur Holdall tente de son côté de résoudre le meurtre du siècle. Les erreurs se multiplient d'un côté comme de l'autre pendant que la police tente de capturer le meurtrier.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Trinity Works Entertainment
  • Sigma Films

Distributeur au Québec

  • TVA Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Louis-Paul Rioux
Cote: (5) Moyen

Éparpillée, truffée d'effets de style maniérés, la mise en scène de Carlyle peine de son côté à établir une véritable tension dramatique. Et dans son jeu, ce dernier force trop la note, tout comme Ashley Jensen en policière toujours prête à agresser son subalterne, incarné par un Ray Winstone sanguin mais plus nuancé. 

Séquences
40%
Charles-Henri Ramond
Cote: 2 étoiles

Par bonheur, la grande Emma Thomson rayonne dans le rôle de Cemolina, la mère vulgaire du coiffeur devenu meurtrier malgré lui. Tous les plans où elle figure - vêtue d'un manteau de léopard synthétique du plus bel effet - apportent un côté tragiquement absurde et typiquement british aux déboires de ces paumés de première. Ce n'est hélas pas suffisant pour faire oublier la prévisibilité et le manque de rythme de l'intrigue.

Cinéfilic
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Porté par une narration redondante qui fatigue avant la fin, The Legend of Barney Thomson est une tentative de Robert Carlyle de donner un second souffle cinématographique à sa carrière. Ce serait surprenant que cela fonctionne: son effort est si inégal et soucieux d'être «politiquement incorrect» que sa fadeur finit par ressortir au grand jour.

Agence QMI
50%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2,5 sur 5

Difficile de saisir toutes les subtilités d'un humour régional quand on n'est pas familier avec la culture. Ce serait comme de demander aux Écossais d'apprécier tout le sel de l'humour québécois.

The Hollywood Reporter
Neil Young

(...) Carlyle struggles to cope with not only taking on two prominent jobs in the same movie — as a director, he doesn't leave much of a distinctive or original stamp — but also electing to tackle a genre which can outfox relative veterans.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.