Terre d'exil

Version en français
v.o.a. : Home Again
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Film Québécois

Durée

1h44

Genre

Chronique dramatique

Origine

  • Canada
  • Québec

Date de sortie au Québec

22 mars 2013

Date de sortie du DVD

20 août 2013

Synopsis

Après avoir été reconnues coupables de crimes, trois personnes sont déportées en Jamaïque. Marva est une Canadienne qui ferait n'importe quoi pour revoir ses deux enfants. Dunston est un Américain qui doit frayer avec le crime organisé pour assurer sa subsistance. Everton est un jeune Britannique qui, par une série de malchances, se retrouve à la rue, dépendant à la drogue. Les routes de ces trois individus qui tentent de survivre à tout prix se croiseront à quelques occasions dans ce pays pauvre et violent où les meurtres ne sont pas rares.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Hungry Eyes Film & Television

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

La réalisation nerveuse tient toutefois en alerte et l'interprétation est satisfaisante.

La Presse
40%
Catherine Schlager
Cote: 2 étoiles

Vous l'aurez compris, Home Again n'est pas un grand film. À visionner uniquement si vous rêvez de la Jamaïque ou si le sujet de la déportation vous passionne réellement.

Voir
50%
Julie Ledoux
Cote: 2,5 étoiles

Si la réalisation et la direction photo proposent une interaction subtile mais bien ajustée, avec un jeu continuel entre les sous-titres - omniprésents, pour bien saisir l'accent jamaïcain - et l'action, et des panoramas de divers quartiers et banlieues de Kingston, c'est plutôt l'urgence déployée pour une intrigue dramatique à trois volets qui fatigue.

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 étoiles

Parce que ces histoires possèdent toutes un fond de vérité, elles touchent. Parce que Sudz Sutherland ne sombre pas dans le misérabilisme, Home Again touche une corde sensible. Et révolte contre un système qui n'a rien d'humain. À voir.

Séquences
Élie Castiel
Cote: Bon

Les enjeux dramatiques, aussi nombreux que complexes et disparates, s'inscrivent dans une réalité où la misère humaine oblige les individus à des comportements marginaux. Sur ce point, les comédiens s'en tirent avec tous les honneurs et c'est un plaisir de revoir CCH Pounder dans un rôle à la mesure de son talent.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.