Take This Waltz : Une histoire d'amour

Version en français
v.o.a. : Take This Waltz
v.o.a.s.-t.f. : Take This Waltz
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h56

Genre

Chronique sentimentale

Origine

  • Canada
  • Espagne
  • Japon

Date de sortie au Québec

29 juin 2012

Date de sortie du DVD

25 septembre 2012

Synopsis

Un jour, par hasard, Margot rencontre Daniel. Elle en tombe immédiatement amoureuse. À leur retour à Toronto, ils réalisent que Daniel vit en face de chez Margot et de son mari Lou, qui écrit présentement un livre de cuisine sur la cuisson du poulet. Fascinée par son voisin, un artiste modeste, Margot se refuse à lui. Mais elle ne peut s'empêcher de l'observer et de tenter de le revoir. Évidemment, son mari n'en saura rien. Ils passent quelques journées ensemble. Au cours de cet été, la vie de Margot sera bouleversée à jamais.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Astral Media
  • Joe's Daughter

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

Le point de vue de la cinéaste, discret et hésitant, est à l'image de son héroïne, qui veut tout et son contraire, incarnée avec force par Michelle Williams.

La Presse
70%
Catherine Schlager
Cote: 3,5 étoiles

Avec son scénario tout en finesse d'une grande véracité qui fait place à des moments parfois comiques (une scène d'aquaforme se transforme en franche rigolade), parfois très émotifs (apportez vos mouchoirs!) et sa trame musicale inspirée (Feist, Leonard Cohen), Take This Waltz se regarde avec grand bonheur.

Canoë
100%
Liz Braun
Cote: 5 étoiles

En tant que spectateur, les émotions personnelles qui nous habitent risquent fort de déterminer l'angle du triangle qui nous fascine (ou nous irrite) le plus.

24imag
Éric Fourlanty

Est-ce le syndrome du second film? Le manque de distance de la cinéaste par rapport à ce sujet très « trentenaire »? L'influence, consciente ou non, du consensus d'une cinématographie canadian passée au moule des institutions? Toujours est-il que cette valse amoureuse manque singulièrement de rythme et d'âme. Dommage.

Joblo.com
60%
Jimmy O
Cote: 6/10

While Take this Waltz may take some time to start the dance, it finds its footing as it begins to tell Margot, Lou and Daniel's story for better or worse.

The New York Times
A. O. Scott

That ambivalence in the principal subject and dominant mood of Take This Waltz, Sarah Polley's honest, sure-footed, emotionally generous second feature.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.