Sin City : J'ai tué pour elle

Version en français
v.o.a. : Sin City: A Dame to Kill For
Le film ne peut être vu que par des personnes de 16 ans et plus.

Durée

1h42

Genre

Film noir

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

22 août 2014

Date de sortie du DVD

18 novembre 2014

Synopsis

À Sin City, Marv passe un samedi soir comme les autres au bar où travaille Nancy, la stripteaseuse. Depuis la mort d'Hartigan, cette dernière cherche à se venger et à éliminer le Sénateur Roark, qu'elle tient comme responsable de la mort de l'homme de sa vie. Avant sa chirurgie plastique, Dwight est piégé par une ancienne flamme, Eva Lord, qui le séduit pour se servir de lui. Trahi puis battu, Dwight demande à Marv de l'aider à se venger. Johnny, un jeune joueur particulièrement chanceux, défie au poker le Sénateur Roark. Ce dernier n'apprécie pas son insolence et a les moyens de lui faire payer.

Synopsis © Cinoche.com

Studio de production

  • Miramax Films
  • Troublemaker Studios
  • The Weinstein Company
  • Solipsist Film
  • Quick Draw Productions
  • Aldamisa Entertainment
  • AR Films U.S.

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Georges Privet
Cote: 5 (Moyen)

Mais cette fois, le caractère innovateur de la mise en images et du traitement s'est estompé, de sorte que l'entreprise apparaît encore plus clairement comme un recyclage spectaculaire mais puéril des archétypes du film noir.

Agence QMI
70%
Bruce Kirkland
Cote: 3,5 sur 5

Le film est d'ailleurs comme le premier, même si le spectateur n'y trouvera pas le même facteur de surprise et d'émerveillement.

Cinema Blend
30%
Kristy Puchko
Cote: 1.5 star

Rather than a passion project, Sin City: A Dame To Kill For feels like a half-hearted obligation. The plot is disjointed, the pace grueling. The performances range from flat-lining to bonkers.

Joblo.com
60%
Jimmy O
Cote: 6/10

Visually speaking, technology has been kind to the world of Sin City. This is a beautiful flick that jumps off the screen. Shot in 3D and against a green screen, the seedy world of Sin City is still very compelling, even if the story and script is not always pulling you in.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Eva Green helps justify a return to these mean streets.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3,5 étoiles

Bref, une oeuvre extrêmement stylisée où l'humour est très noir, assumant ses perversions et ses obsessions - qui sont possiblement celles de ses réalisateurs: les femmes fortes, sexy, légèrement vêtues et armées jusqu'aux dents qu'elles ont blanches et longues, sont parmi les canons de Robert Rodriguez.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.