Sans terre, c'est la faim

Version originale en anglais avec sous-titres en français
v.o.a. : No Land, No Food, No Life
En attente de classement

Durée

1h15

Genre

Documentaire

Origine

  • Canada

Date de sortie au Québec

17 janvier 2014

Synopsis

Depuis quelques années, plusieurs pays de l'Hémisphère Sud comme le Mali, le Cambodge et l'Ouganda sont affectés par l'accaparement des terres par des investisseurs étrangers et nationaux. Les fermiers sont dépossédés de leurs biens, certains sont battus et d'autres qui n'ont pas de titres de propriétés se sentent obligés de travailler pour le nouveau propriétaire qui vend ses récoltes dans des endroits riches. Lorsque la nourriture devient rare, que le toit sur la tête vient à manquer et que les effets sur l'environnement se font ressentir, de nombreuses personnes manifestent pour revendiquer leur souveraineté alimentaire.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Films de l'Oeil
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

Conçue à la manière d'un grand reportage journalistique en trois volets, cette production se distingue surtout par la générosité de son approche, très attentive à la misère des individus.

Cinéfilic
50%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 2,5 étoiles

Malheureusement, même si la version cinéma est plus longue de 23 minutes que la version télé, l'ensemble est traité de manière un peu superficielle et joue un peu trop la carte du sensationnalisme en multipliant les témoignages de personnes dont les terres ont été saisies. Il manque à l'ensemble une vision plus globale du problème, qui aurait nécessité une approche plus analytique.

La Presse
70%
André Duchesne
Cote: 3,5 étoiles

Cela dit, on peut se féliciter de croiser la route d'une telle documentariste qui brasse la cage de nos certitudes. Au terme de la démonstration, on adhère à l'affirmation d'un de ses sujets lorsqu'il dit: «Qui possède des semences possède la vie.»

Séquences
Charles-Henri Ramond
Cote: Bon

Malgré tout, cet énoncé de doléances, de faits environnementaux catastrophiques ou de mensonges pro-industriels a le grand mérite de faire réfléchir sur des problématiques concrètes causées par un système économique de moins en moins justifiable.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.