San Andreas

Version en français
v.o.a. : San Andreas
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec
Disponible en 3D

Durée

1h47

Genre

Film catastrophe

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

29 mai 2015

Date de sortie du DVD

13 octobre 2015

Synopsis

Un séisme d'une amplitude exceptionnelle est provoqué par le coulissement extrême de la faille géologique de San Andreas en Californie. La panique s'empare des survivants qui fuient les villes détruites, alors que la presque totalité du territoire de l'État risque d'être engloutie dans l'océan Pacifique. Parti en mission de reconnaissance, Ray, pilote d'hélicoptère de secours de la ville de Los Angeles, vient sauver in extremis son ex-femme coincée dans un immeuble sur le point de s'écrouler. Déterminé à retrouver sa fille prise à San Francisco, le couple tente par tous les moyens de rallier la ville en ruine. Cependant, le temps presse, car des secousses sismiques violentes continuent de se produire, et la menace d?un tsunami plane.

Réalisateur

Studio de production

  • Warner Bros. Pictures
  • Village Roadshow Pictures
  • New Line Cinema
  • Flynn Picture Company

Distributeur au Québec

  • Warner Bros. Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Louis-Paul Rioux
Cote: 6 (Pauvre)

Au point où on se demande si les auteurs n'auraient pas délibérément forcé la note, pour laisser croire à un second degré parodique qui, du reste, sonne aussi faux que le premier.

Séquences
30%
Élie Castiel
Cote: 1 1/2 étoiles

Ne reste donc aux spectateurs que le plaisir coupable d’assister à un genre déjà mieux exploité, écartant ainsi toute réflexion raisonnable de sa tête.

Ton Canapé
65%
Marie-Claude Lessard
Cote: 6.5

Avec ses scènes d’action explosives, son humour bon enfant et son utilisation pertinente du 3D, San Andreas s’avère être un divertissant amuse-gueule avant l’arrivée des gros blockbusters de l’été.

La Presse
50%
Chantal Guy
Cote: 2 1/2 étoiles

Les amateurs du genre seront donc servis, et la ration est grosse à avaler. 

Canoë
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3/5

(...) on s’amuse, on rigole, on obtient une solide dose d’adrénaline, mais il manque ce petit quelque chose qui fait qu’on a envie de le revoir autant de fois que Le jour d'après.

Cinéfilic
50%
Olivier Bouchard
Cote: 2 1/2 étoiles

Somme toute, San Andreas est d'une idiotie toute particulière. 

Entertainment Weekly
75%
Chris Nashawaty
Cote: B-

I don’t want to make any claims that San Andreas is a great film. It’s not. But as mindless sensory barrages go, its fakery taps into something real: It shows us just how impotent we all are to control our planet. Unless, of course, you happen to be The Rock.

Cinema Blend
40%
Eric Eisenberg
Cote: 2 étoiles

San Andreas is one of those fundamentally broken movies that makes you wonder how it could go through so many levels of development without someone pointing out the most critical and devastating problem that cripples every aspect of it.

Rogerebert.com
60%
Glenn Kenny
Cote: 3 étoiles

The result is a pretty exemplary popcorn movie.

Joblo.com
60%
Chris Bumbray
Cote: 6/10

But, if you don't mind shutting your brain off for 110 minutes, San Andreas is goofy, cheesy fun even if it's not quite as fun as the classic seventies disaster movies its imitating.

The Hollywood Reporter
Justin Lowe

While San Andreas won't exactly tip the Richter scale, it will clearly inject some fresh PG-13 action into theaters and could still resonate with crowds gearing up for summer vacation. 

Rolling Stone
30%
Peter Travers
Cote: 1 1/2 étoiles

And, oh that script! The work of Carlton Cuse, of Lost fame, who here has totally lost his bearings. After an endless repetition of "OMG" and "Oh, shit!," words seem to have lost all meaning. 

Variety
Andrew Barker

But as thoroughly cheesy and mindless as it is, “San Andreas” certainly isn’t glib about its central calamity, and no one is lining up expecting documentary realism anyway.

The Wrap
Alonso Duralde

Sure, it’s a cheesy, old-school gimmick, but those adjectives can easily be applied, in a mostly positive way, to “San Andreas.”

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.