Robocop

Version en français
v.o.a. : RoboCop
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h57

Genre

Science-fiction

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

12 février 2014

Date de sortie du DVD

3 juin 2014

Synopsis

Alex Murphy est un policier de Detroit sur le point de démasquer une taupe au sein de la force policière de la ville. Ciblé par le caïd Antoine Vallon, il est victime d'un attentat qui le laisse démembré, défiguré et brûlé. Pour le sauver, sa femme accepte qu'il soit le cobaye d'une expérience d'Omnicorp qui consiste à lui fabriquer des membres artificiels robotiques et à lui faire combattre le crime avec une efficacité sans pareille. Le Président d'Omnicorp, Raymond Sellars, compte bien utiliser Robocop pour faire changer l'opinion publique face à ses robots, interdits sur le territoire américain.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)
  • Columbia Pictures Corporation
  • Strike Entertainment

Distributeur au Québec

  • Sony Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

Satirique mais de manière moins froidement cynique que son modèle, cette nouvelle mouture se révèle plus touchante, grâce à l'ajout des personnages de l'épouse et du fils, au risque de frôler le pathos par moments.

Agence QMI
60%
Steve Tilley
Cote: 3/5

Le plus grand reproche qu'on peut adresser à Padilha, c'est d'avoir pris ses distances avec l'œuvre de science-fiction originale réalisée en 1987 par Paul Verhoeven.

Cinéfilic
60%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3 étoiles

Au final, José Padilha trouve un bel équilibre entre tous ces ingrédients et parvient également à interroger le spectateur sur des thèmes sérieux (l'évolution de notre société et les dérives possibles liées aux progrès de la science, à la manipulation des médias de masse, au culte du bénéfice) sans vouloir faire la leçon et en assumant pleinement sa succession de lieux communs.

Séquences
Élie Castiel
Cote: Bon

Les effets numériques garantissent une mise en scène solide, intentionnellement grand public, mais par pour autant déficiante dans sa critique de la société.

Affaire de gars
90%
Philippe Michaud
Cote: 4,5 étoiles

Avec Robocop, José Padilha ne s'est pas contenté de recopier une formule gagnante. Il a signé un film de divertissement drôle, intelligent et ingénieux.

Cinema Blend
60%
Eric Eisenberg
Cote: 3 stars

For all of its deep flaws, the movie Padilha and screenwriter Joshua Zetumer have crafted puts down an interesting groundwork, taking an old idea in a new direction and actually having something to say. It's not Verhoeven, but it's a start.

Joblo.com
50%
Chris Bumbray
Cote: 5/10

While Padilha does seem to love his shaky-cam (which is becoming a really tiresome way of shooting action films) it can't be denied the man knows how to stage an exciting set-piece.

The Hollywood Reporter
Leslie Felperin

This remake of the 1987 dystopian classic has a better cast, more meticulous script and, naturally, flashier effects, but it lacks the original's wit and subversive slipperiness.

La Presse
60%
Sonia Sarfati
Cote: 3 étoiles

Bref, bien que moins subversif et moins drôle que l'original, Robocop se tient debout. Et permet (presque) d'oublier les navets qu'ont été les deux suites au film de Verhoeven.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.