Robin des bois

Version en français
v.o.a. : Robin Hood
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

2h20

Genre

Aventures

Origine

  • Grande-Bretagne
  • États-Unis

Date de sortie au Québec

14 mai 2010

Date de sortie du DVD

21 septembre 2010

Synopsis

À la mort de Richard Coeur de Lion, son frère le Roi Jean monte sur le trône d'Angleterre, levant de nouveaux impôts, se mettant à dos son propre royaume. Pendant ce temps, son protégé Godefroy fraie avec l'ennemie, la France, envahissant les villages sur son chemin, tuant au passage ses habitants. Tout juste revenu de la guerre pour exaucer le dernier souhait d'un mourant, Robin Longstride et ses compagnons se portent au secours de la veuve et de l'orphelin, prenant bien soin de protéger Lady Marianne. Un nouveau conflit plane à l'horizon et un tel homme pourra en inspirer plusieurs autres.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Scott Free Productions
  • Universal Pictures
  • Imagine Entertainment

Distributeur au Québec

  • Universal Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: 4 (Bon)

Malgré un démarrage un peu long et bavard, ainsi que quelques procédés dramatiques appuyés, ce nouveau Robin Hood soutient l'intérêt, grâce au sérieux de ses données historiques et à ses spectaculaires séquences de combats, d'assauts de forteresses ou d'embuscades, mises en scène avec panache par Scott.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

Une intrigue passe-partout qui prend difficilement son essor tant le scénario est mal développé, survolant rapidement les personnages et les lieux, cherchant à tout dire sans jamais expliquer les motivations profondes. Cela donne une première partie qui est loin d'être passionnante, le cinéphile étant parfois plus attentif à relever les erreurs historiques qu'à suivre les déroutes d'êtres peu charismatiques.

Voir
50%
Kevin Laforest
Cote: 2,5 étoiles

Beaucoup de bruit et de furie, donc, mais rien qu'on n'a pas souvent vu auparavant, en mieux. Mentionnons tout de même que Russell Crowe est viril à souhait dans le rôle éponyme et que Cate Blanchett fait une charmante Marianne.

The Gazette
50%
Katherine Monk
Cote: 2 ouf of four

Neither Robin (Crowe) nor Maid Marion (Blanchett) come to life in this plastic landscape of formulaic plot and derivative character, and, as a result, the whole movie collapses in upon itself like an inflatable castle leaking air.

La Presse
50%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2,5 étoiles

Ridley Scott et son scénariste Brian Helgeland n'entendent pas à rire et nous proposent un Robin Hood intense et dénué d'humour, homme tragique et valeureux, capable d'amour, mais qui prend trop son temps, et le nôtre, avant d'embrasser enfin sa dulcinée (Cate Blanchett en Marion Loxley).

Cinema Blend
40%
Katey Rich
Cote: 2 étoiles

The grim gray cinematography and mud on everyones' clothes and faces lend this Robin Hood more medieval authenticity than most film versions of the story, but halfway through this seemingly endless film you may find yourself longing for a Bryan Adams power ballad, or maybe an animated fox with a feather in his cap.

USA Today
50%
Claudia Puig
Cote: ** ouf of four

That might not be so bad if the alternative portrait was intriguing. But Robin Hood, as envisioned by Ridley Scott and scripted by Brian Helgeland, is an unnecessary and wrong-headed reboot.

The Los Angeles Times
Kenneth Turan

It's also true that director Scott's facility with the spectacle of battle makes everything he does worth investigating, though this film finally lacks the clarity of his best work and misses the joy of the Robin Hoods that captivated previous generations. As it lumbers its way toward the finish line, it's hard not to wish that Robin Hood's plot was as nailed down as all those on-target arrows.

Variety
Justin Chang

Clearly a long way from Douglas Fairbanks and Errol Flynn (and, to no one's complaint, Kevin Costner), pic can't help but play like a joyless corrective to Robin Hood's prior screen adventures, with their buoyant mix of wit, romance, green tights and derring-do.

The New York Times
A. O. Scott

So is Robin Hood one big medieval tea party? Kind of, though that description makes the movie sound both more fun and more provocative than it actually is.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.