Affiche du film  Rio 2
© 20th Century Fox

Rio 2

Version en français
v.o.a. : Rio 2
9 avril 2014

Mais l'oiseau, l'oiseau s'est envolé

Photo Par Karl Filion

Trois ans après Rio, Carlos Saldanha et les gens de Blue Sky Studios nous offrent Rio 2, une suite pratiquement identique à l'original, aussi inoffensive, aussi convenue, mais également aussi colorée et aussi dynamique. Ils espèrent sans doute qu'elle soit aussi lucrative (143,6 millions $ en Amérique du Nord et 341 millions $ dans le reste du monde), et cela justifie probablement qu'on réutilise ainsi une recette éculée; malheureusement, le cinéma d'animation hollywoodien pour enfants est loin d'une révolution... Pas qu'on avait besoin d'une nouvelle preuve, cela dit.

Rio 2 est donc coloré, rythmé, bourré de chansons accrocheuses et très bien interprété par une panoplie de vedettes, de Jesse Eisenberg à Anne Hathaway en passant par Jamie Foxx, Rodrigo Santoro, Jemaine Clement et Kristin Chenoweth. S'adressant spécifiquement aux enfants, le film ne fait pas partie de ces oeuvres qui jouent habilement avec un humour à deux niveau, l'un s'adressant aux tout-petits et l'autre à leurs parents. Non, on a plutôt droit à une suite de gags physiques ou sonores qui visent à étonner les petits spectateurs jusqu'au prochain revirement. Ça fonctionne... mais rien n'est mémorable. À l'instar du premier film d'ailleurs, qui misait aussi sur cet humour slapstick qui n'a rien d'ingénieux et dont on n'a absolument rien conservé.

Pas même, semble-t-il, les leçons de vie, qui vont cette fois-ci de la préservation de l'environnement à la ritournelle habituelle d'amitié et d'intégration à un nouveau groupe. Narrativement, le tout est tellement confus qu'on peine à en faire ressortir les moments forts; on a plutôt droit à une suite de sketchs ou de numéros chantés qu'un récit en bonne et due forme. Les noeuds du récit sont d'ailleurs assez maladroitement placés, et aucun méchant digne de ce nom ne vient polariser les émotions. On ne le remarque peut-être pas au premier coup d'oeil, mais il ne se passe pas grand-chose dans cette forêt... Le film se perd donc rapidement dans des longueurs et des scènes (même des méchants) qui ne serviront finalement à rien dans le dénouement.

Le travail d'animation est tout à fait compétent et les comédiens aussi, là n'est pas la question. Pourtant, on ne parvient pas à trouver, là non plus, comment Rio 2 pourrait bien se démarquer; déjà, de son film original, et ensuite, de tous ces autres films d'animation destinés aux enfants à prendre l'affiche chaque année. Bien exécuté, mais convenu, le film ne marquera pas les mémoires, mais se laisse regarder. Si vous n'avez pas d'enfant, difficile de voir ce que vous pourrez en tirer... vous allez devoir en louer un.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.