Reste avec moi

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h40

Genre

Drame

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

5 novembre 2010

Date de sortie du DVD

5 avril 2011

Synopsis

Le destin des membres d'une même famille se croisent alors que le drame les frappe. Tandis que Wilfrid s'occupe de sa femme mourante depuis son hospitalisation, Simon et Sophie, heureux d'attendre un enfant, sont désemparés d'apprendre qu'il pourrait bien être trisomique. Laurie s'occupe de sa fille, Ariane, alors que cette dernière se demande pourquoi son père les a quittées. Maggie, elle, tente de combattre son alcoolisme ravageur avec l'aide de son mari Florian. Youssef et Fatima vivent dans la pauvreté en attendant de faire venir leurs enfants au Canada. Afin d'économiser, Youssef accepte de devenir concierge de l'immeuble insalubre où il habite.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Videofilms

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
François Lévesque
Cote: 6 (Pauvre)

Le scénario mélodramatique, aux enjeux appuyés et soulignés à gros traits par une musique insistante, constitue l'un des éléments les plus faibles de l'équation. En outre, les dialogues manquent singulièrement de naturel, si bien que les acteurs paraissent parfois avoir du mal à se les mettre en bouche.

Lecinema.ca
20%
Martin Gignac
Cote: 1 étoile

Peu importe les bonnes intentions, c'est le résultat qui est important. À quoi bon prendre soin de construire un scénario si c'est pour l'affubler de dialogues ridicules et moralisateurs sur la vie et la mort?

Voir
30%
Manon Dumais
Cote: 1,5 étoile

Porté sans grande conviction par une distribution pourtant talentueuse, dont Danielle Proulx en peintre alcoolique, Gérard Poirier en retraité esseulé et Julie Perreault en mère de famille monoparentale, le tout se révèle un ramassis de clichés sur la vie d'aujourd'hui, de répliques sonnant faux et d'idées de mise en scène peu inspirées.

The Gazette
50%
Brendan Kelly
Cote: 2,5 stars

So hats off to Menard and Wojas for ambition, but the end result is curiously muted. There are some very good performances here, notably Louis Morissette in a non-comic role as an uptight business type and the always great Danielle Proulx as an alcoholic painter. But some of the storylines, particularly the one about a down-on-their-luck immigrant couple, are weaker than others, and all too often Wojas makes her points in a rather heavy-handed fashion.

La Presse
50%
Chantal Guy
Cote: 2,5 étoiles

On reproche à ce long métrage de Robert Ménard sa facture un peu téléromanesque (une avalanche de drames, finalement), des situations parfois prévisibles et des dialogues (de Claire Wojas) qui sonnent comme des clichés par moment, sans compter que, comme cela arrive toujours dans le genre «collectif», il y a des trajectoires plus faibles que d'autres.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.