Affiche du film Ratatouille
© Buena Vista Canada

Ratatouille

Version en français
v.o.a. : Ratatouille
28 juin 2007

Des rats et des légumes

Photo Par Karl Filion
Il semble que Pixar évolue en même temps que ses films. Après Histoire de jouets et Monstres Inc., le cru de cette année, Ratatouille, est un film mature, ancré dans le réalisme et qui aborde des thèmes complexes. Ne reste que quelques traces de morale rose-bonbon pour enseigner aux enfants à poursuivre leurs objectifs de ce qui a fait rêver des dizaines d'enfants... qui ont maintenant grandi.

Rémy caresse le rêve d'être chef d'un grand restaurant parisien, un peu comme son idole le chef Gusteau. Mais pour un rat, c'est presque impossible d'être dans une cuisine sans en être immédiatement expulsé à coups de balai. Heureusement, le jeune Linguini a besoin des talents de Rémy pour la cuisine pour conserver son emploi, alors les deux vont former une équipe pour travailler et redonner au restaurant les étoiles témoignant de sa qualité.

Ratatouille est coloré et vivant, comme l'ensemble des oeuvres présentées par Pixar dans les dernières années. Ce qui le distingue cependant, c'est la gravité avec laquelle l'histoire se déroule. Le personnage principal n'est plus un enfant, c'est un jeune adulte à la recherche d'indépendance et à la poursuite d'un rêve, qui n'est pas ici d'être secouru de la plus haute tour du château, mais d'avoir un métier et des responsabilités.

Moins ludique, le film est nécessairement plus lourd qu'à l'habitude, et bientôt Ratatouille s'étire beaucoup trop en se concentrant sur des personnages secondaires de faible importance. Plusieurs histoires sont superposées, ce qui permet d'un côté d'élargir l'éventail des émotions et des préoccupations du film, mais d'un autre de l'allonger inutilement. D'autant que l'humour n'est ni aussi présent si aussi efficace qu'il l'a déjà été. Le film de Brad Bird (Les Incroyable) prend les choses au sérieux; ses thèmes et ses relations complexes d'amour et d'amitié vont plus loin qu'auparavant, même si certains clichés, comme la fameuse chicane entre deux bons amis ou le parent répressif, ne sont pas évités.

Ratatouille prend tellement plaisir à cuisiner qu'il transmet sa passion pour les saveurs aisément; quelques enfants risquent même de se découvrir un soudain engouement pour la cuisine et pourraient oublier ce rêve fou de devenir astronaute ou princesse. L'immense travail sur les couleurs et l'animation ne fait qu'ajouter au plaisir de voir en Ratatouille un film spécial, efficace, attendrissant et rafraîchissant.

Avec ses dialogues vifs et réalistes, la complétude de son analyse psychologique et son animation qui repousse encore une fois les limites du réalisme, Ratatouille est assurément un succès. Pas complètement sans défaut, cependant, mais tout de même suffisamment intelligent pour être une valeur sûre, d'autant qu'il plaira à tous les âges.
Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.