Qu'un seul tienne et les autres suivront

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

2h01

Genre

Drame

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

18 février 2011

Synopsis

Stéphane mène une existence tranquille marquée par la pauvreté lorsqu'un homme mystérieux lui fait une proposition qu'il ne peut refuser. Laure rencontre Alexandre, un jeune révolté qui l'entraîne dans son rêve et de qui elle tombe follement amoureuse, peu de temps avant qu'il ne soit emprisonné. Zohra, qui avait encouragé son fils à immigrer en France, retrace les derniers moments de son existence et tente de comprendre les motifs de son assassinat. Une prison unit ces êtres humains, et tous s'y retrouveront au même moment, à un croisement essentiel de leur existence. Que feront-ils? Qu'un seul tienne et les autres suivront...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Rézo Productions

Distributeur au Québec

  • Funfilm Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Médiafilm
Cote: 3 (Très bon)

S'il donne au départ une impression d'éparpillement, le récit de ce film choral se révèle ensuite exceptionnellement structuré et calibré.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3,5 étoiles

L'auteure cinéaste affiche en effet une belle maîtrise, tant sur le plan de l'écriture que sur celui de la mise en scène, en proposant trois histoires parallèles convergeant vers un seul et même endroit : le parloir d'une prison.

Voir
70%
Guillaume Fournier
Cote: 3,5 étoiles

S'il épate d'abord par sa grande maîtrise formelle, c'est véritablement grâce à la rigueur de son scénario et à l'excellence de sa distribution que ce premier long métrage de Léa Fehner se distingue autant des autres premières oeuvres du genre.

Lecinema.ca
80%
Martin Gignac
Cote: 4 étoiles

Le film, sombre, mais pas dénué d'espoir, est bien servi par une réalisation directe, brutale, naturaliste. La caméra est à l'avenant, se collant aux corps, épousant leur sueur.

Le Monde
Jean-Luc Douin

Ces quatre acteurs séduisent si bien la caméra que le film dépasse son concept et réussit à incarner une intrigue tissée sur le double, la ressemblance, la permutation des situations.

Le Figaro
Emmanuèle Frois

On est soufflé par la puissance dramatique, la force des plans, la maîtrise de la narration qui émanent de Qu'un seul tienne et les autres suivront, premier long-métrage de Léa Fehner. (...) Son film est un véritable kidnapping émotionnel.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.