Oncle Boonmee - Celui qui se souvient de ses vies antérieures

Version originale en thaï avec sous-titres en français
v.o.thaï.s.-t.a. : Uncle Boonmee Who Can Recall His Past Lives
En attente de classement

Durée

1h54

Genre

Drame fantastique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

26 novembre 2010

Date de sortie du DVD

12 juillet 2011

Synopsis

Oncle Boonmee est gravement malade. Sur une ferme, il reçoit l'aide d'un jeune Laotien peut-être illégal, qui lui fait subir chaque jour une dialyse rénale. Lorsque sa belle-soeur vient lui rendre visite avec son fils, Boonmee est témoin d'apparitions fantomatiques de sa défunte femme et de son fils, disparu depuis 13 ans. Il prend ainsi conscience de sa fin imminente. Pour enfin pouvoir affronter la mort paisiblement, il se rend dans une grotte, sur le lieu de naissance de sa première vie, de laquelle il n'a aucun souvenir. Sur sa route, le présent, le passé et le futur s'unissent.

Synopsis © Cinoche.com

Studio de production

  • Illuminations Films
  • Kick the Machine

Distributeur au Québec

  • FilmsWeLike

Liens

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Jean Beaulieu
Cote: 3 (Très bon)

Palme d'or à Cannes en 2010, Oncle Boonmee nous entraîne dans une expérience cinématographique peu commune, voire déroutante, proposant une vision éclatée de la métempsychose

Lecinema.ca
100%
Martin Gignac
Cote: 5 étoiles

Sans doute qu'il faudra tout revoir afin de bien saisir l'impact de ces jeux de transformation, de ces nombreuses métaphores et de cette finale édifiante. Comme c'était le cas de son précédent et sans doute supérieur Syndromes and a Century, dès que le générique apparaît, un seul désir émane : recommencer le visionnement afin de revivre cette odyssée magique qui propose sans cesse une expérience différente.

Voir
70%
Manon Dumais
Cote: 3,5 étoiles

À moins de bien connaître les contes et le cinéma "à l'ancienne" dont s'est inspiré le réalisateur, il y a fort à parier qu'on se sente largué. Ce n'est cependant pas une raison pour ne pas s'abandonner à cette prenante et mélancolique réflexion sur la mort ponctuée de jolis tableaux d'un réalisme magique.

La Presse
70%
Marc Cassivi
Cote: 3,5 étoiles

Le jeu des acteurs non professionnels est parfois bancal, la somme peut s'avérer déroutante, voire hermétique, mais la mise en scène de Weerasethakul, formidablement dépouillée, s'accorde à la lumière naturelle pour éclairer brillamment cet objet cinématographique unique.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.