Affiche du film Over the Hedge
© DreamWorks

Nos voisins les hommes

Version en français
v.o.a. : Over the Hedge
18 mai 2006

Au poil

Photo Par Karl Filion
Coloré, divertissant, amusant, drôle comme dans inoffensif, un film d'animation pour enfants tout à fait savoureux.

Dans le domaine de l'animation par ordinateur au cinéma, il n'y a pas beaucoup de gros joueurs. Il y a Pixar (Les Incroyable), bien sûr, et peut-être Blue Sky (L'ère de glace). Mais il y aussi Dreamworks, responsable de Shrek, un délice, et de Madagascar, un gros doute. Mais aussi dorénavant responsable de Nos voisins les hommes, un film d'animation pour enfants tout à fait savoureux, coloré, divertissant et amusant.

Après un hiver entier d'hibernation, un groupe d'animaux d'un petit parc, composé d'une tortue, d'une famille de porcs-épics, d'une moufette, de deux opossums et d'un écureuil hyperactif doit commencer à refaire ses provisions pour l'hiver prochain. Sauf qu'au réveil, une immense haie est apparue près de leur tronc d'arbre, et avec elle un quartier complet d'une banlieue cossue. Riton, un raton-laveur très téméraire et débrouillard qui a su s'adapter à la vie moderne et à la présence des humains, va se servir de ce groupe pour régler une dette qu'il a contractée avec un dangereux ours.

Bien sûr, l'histoire est remplie de clichés. Des stéréotypes énormes, presque honteux... s'il ne s'agissait pas d'un film pour enfants. Et franchement, à peindre si candidement, avec autant de bonne volonté, de couleurs et d'humour une famille aussi inhabituelle, on pardonne aisément ces clichés. D'autant qu'on trouve d'autres moments pour être créatif, qu'on bâti autour de ces clichés plutôt que sur eux. Adorable.

L'animation est « au poil », s'il n'existe pas d'expression plus juste avec tous ces animaux, les mouvements fluides, les couleurs ensoleillées, les expressions faciles réalistes et même attendrissantes par moments. On pousse évidemment l'anthropomorphisme à l'extrême, on caractérise à gros traits, mais on se permet aussi plusieurs jolies trouvailles très, très amusantes. Surtout pour les petits, certes, mais les grands apprécieront probablement de voir l'effet que tant de couleur et d'humour font sur leur(s) petit(s).

Même la version française, doublée de l'autre côté de l'Atlantique et à qui on emprunte bien humblement une expression pour servir de titre, demeure compréhensible, évite les références obscures et ne causera probablement pas de difficultés, contrairement à Madagascar, qui avait beaucoup souffert de cette adaptation française.

On ri souvent, et beaucoup, et de bon coeur. Et sans grossièretés, impolitesse ou méchanceté. Les dialogues sont intéressants, l'animation magnifique, on ne peut pas en demander bien plus de la part d'un film pour enfants, sinon que de bien plaire à son public-cible. Et, à l'oreille, c'est évident que c'est réussi.
Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.