Né quelque part

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h25

Genre

Drame

Origine

  • France
  • Maroc

Date de sortie au Québec

13 septembre 2013

Date de sortie du DVD

24 décembre 2013

Synopsis

Lorsque le père de Farid tombe gravement malade, la mairie de son village d'origine l'informe qu'elle désire racheter la maison qu'il a construite de ses propres mains pour une somme dérisoire dans le but de la détruire. N'ayant jamais mis les pieds en Algérie auparavant, Farid doit alors faire le voyage pour tenter de sauver l'héritage familial. Ce périple, qui lui permettra de découvrir peu à peu ses origines, sera toutefois assombri lorsque son cousin lui vole ses papiers après une soirée bien arrosée pour partir en France. Son retour au pays se complique davantage lorsque le voleur commet un délit en sol français auquel Farid est associé malgré lui.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Quad Productions
  • Kiss Films
  • France 3 Cinéma
  • Mars Distribution
  • Jouror Productions
  • Agora Films
  • Frakas Productions
  • Ten Film

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
André Lavoie
Cote: 4 (Bon)

Le dosage entre comique et tragique n'est pas toujours bien calibré mais de l'ensemble se dégage des personnages pittoresques, des situations cocasses et surtout un exposé sensible sur l'importance de la transmission.

La Presse
70%
Jean Siag
Cote: 3,5 étoiles

Sans être moralisant, son récit s'intéresse à cette première génération d'immigrants, bien intégrée, qui a aussi le devoir de savoir d'où elle vient.

Agence QMI
50%
Véronique Harvey
Cote: 2,5/5

Les paysages sont magnifiques, le jeu des acteurs aussi (Tewfik Jallab se montre très prometteur pour son premier passage au grand écran), mais le scénario ne tient malheureusement pas la route. Dommage.

24imag
Serge Abiaad

Né quelque part est entre deux chaises ; il passe de la comédie au drame, mais sans réelle amplitude, et oublie que pour nourrir l'un ou l'autre, il faut en nourrir aussi la densité.

Télérama
Jérémie Couston

Cette comédie sociale trop fléchée aurait fait fureur au temps des Dossiers de l'écran.

Le Nouvel Obs
67%
Jean-Philippe Guerand
Cote: 2 coeurs

Le film doit autant à la fraîcheur de son regard qu'à la conviction de ses acteurs, Tewfik Jallab s'imposant par son charisme face à Jamel qui s'est impliqué à la fois comme producteur et comme interprète dans ce projet généreux, mais jamais lénifiant.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.