Mon ami Dino

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h24

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

5 août 2016

Synopsis

Le comédien Dino Tavarone est le sujet d'un documentaire. S'il ne parle pas de son métier en racontant des anecdotes sur son passé, c'est son agente ou sa propre fille qui discutent de lui. Passant ses temps libres avec son fidèle chien, l'acteur s'éclipse de plus en plus de la maison pour voir son médecin. Il est atteint d'une maladie incurable qui lui laisse peu de temps à vivre. Au lieu d'avertir ses amis, Dino préfère se taire et souffrir en silence. Seuls quelques proches sont au courant de son état, dont son camarade de jeu Michel Côté.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Alma Films
  • Dpost
  • Cineground

Distributeur au Québec

  • Chantale Pagé Consultation
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Helen Faradji
Cote: (4) Bon

La mise en scène classique, la direction photo claire et soignée, les gros plans sensibles et attentifs, sont à porter à son crédit. 

Cinéfilic
70%
Olivier Maltais
Cote: 3,5 étoiles

La performance de Tavarone (un mélange d'authenticité et de dignité) évite au long-métrage de tomber dans la facilité mélodramatique. Son magnétisme nous permet de passer par-dessus le premier acte plus standard, et sa façon de maitriser et de captiver notre attention justifie à elle seule de lui dédier un documentaire.

Films du Québec
60%
Charles-Henri Ramond
Cote: 3 étoiles

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'après deux drames franchement lugubres, Jimmy Larouche change radicalement de style dans ce troisième long métrage atypique produit avec un enthousiasme inversement proportionnel à l'étroitesse du budget disponible.

Agence QMI
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3,5 sur 5

D'une poésie indéniable, Mon ami Dino est également une formidable déclaration d'amour à un homme hors du commun, à son existence, à l'essence de son être. C'est aussi - et c'est peut-être là le plus important - un film sur la beauté de la vie dont on sort charmé et qui rappelle, par son côté «expérimental», King Dave de Podz, sorti il y a quelques semaines. À voir.

Voir
Jérémy Laniel

Ces cadrages et cette caméra à l'épaule font partie du jeu de faux-semblants dans lequel le spectateur est lancé, alors que la justesse et l'équilibre des plans de Larouche viennent flouer l'auditoire, lui qui oublie trop souvent qu'une part de fiction réside dans le récit.

La Presse
70%
Hugo Meunier
Cote: 3,5 étoiles

On rit à quelques occasions, mais l'expérience est avant tout déconcertante, intense.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.