Miss Peregrine et les enfants particuliers

Version en français
v.o.a. : Miss Peregrine's Home for Peculiar Children
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec
Disponible en 3D

Durée

2h07

Genre

Aventures fantastiques

Origine

  • États-Unis
  • Belgique
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

30 septembre 2016

Date de sortie du DVD

13 décembre 2016

Synopsis

Suite à la mort tragique de son grand-père, Jake décide, dans son processus de deuil, d'aller visiter l'orphelinat qu'avait habité son ancêtre à une certaine époque. Celui-ci lui avait raconté des histoires fantastiques en lien avec ce lieu, qu'il disait magique. Arrivé sur l'île au large du Pays de Galles, Jake franchit une boucle temporelle et se retrouve auprès de Miss Peregrine et ses Enfants particuliers, des jeunes ayant d'étonnantes facultés. Il apprendra alors que lui aussi possède un talent particulier, celui de voir les monstres qui menacent la sécurité des enfants et, donc, de les protéger contre leurs ennemis invisibles.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Chernin Entertainment
  • Scope Pictures
  • Tim Burton Productions

Distributeur au Québec

  • 20th Century Fox
Horaire cinéma
Revues de presse
Médiafilm
60%
Manon Dumais
Cote: (4) Bon

On reconnaît malgré tout la griffe de Burton dans cette esthétique joliment gothique évoquant les plus sombres Sleepy Follow et Sweeny Tood, où s'harmonisent élégamment éléments d'horreur et imagerie d'inspiration victorienne. Par son autorité naturelle, Eva Green domine aisément la distribution, pourtant composée de jeunes acteurs talentueux, dont Asa Butterfield.

La Presse
80%
Sonia Sarfati
Cote: 4 étoiles

En fait, ce long métrage colle si bien à la peau du réalisateur de Big Fish qu'il aurait pu s'intituler Tim Burton et les enfants particuliers. Lui-même n'en est-il pas un?

Rogerebert.com
30%
Christy Lemire
Cote: 1 1/2 étoiles

Walking back to the car after a recent screening of “Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children,” my movie-savvy, nearly-seven-year-old son took my hand and asked me sweetly: “Mommy, what was that about?”

The Wrap
Alonso Duralde

What should have been a charming mix of the bizarre and the charming gets weighted down with clumsy plotting and exposition.

Variety
Peter Debruge

Ransom Riggs' novel, about a group of special children with extraordinary powers, may as well have been written for Tim Burton to direct.

Rolling Stone
50%
Peter Travers
Cote: 2 1/2 étoiles

Iconoclastic director gets his mojo back – sort of – with eccentric, energetic adaptation of Ransom Riggs' young-adult novel.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

Still, the heightened, fantastical elements of the story, coupled with the British wartime setting, put one in mind of Michel Powell, and one knows that, with him, the focus would have remained intently on the young lovers to the end, not on a detour into special effects.

Joblo.com
60%
Chris Bumbray
Cote: 6/10

This is definitely lesser Burton, but it’s proficiently put together with enough dabs of inspiration to make it passable entertainment on a lazy afternoon.

Cinéfilic
60%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3 étoiles

Comme ce fut le cas pour Dark Shadows, son association avec directeur photo Bruno Delbonnel fait ici des merveilles: les images, sombres et belles, donnent au film une force discontinue mais envoûtante, qui contribue à conférer un certain charme à la naïveté des propos.

Cinema Blend
60%
Sean O'Connell
Cote: 3 étoiles

The pace of Miss Peregrine's Home For Peculiar Children is methodical, though there's plenty of unusual visual treats to linger on as Burton sets up this irregular world.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.