Mes héros

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h31

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

15 mars 2013

Date de sortie du DVD

25 juin 2013

Synopsis

Un soir, Maxime se rend dans la région de Bordeaux pour faire libérer sa mère Olga, arrêtée quelques heures plus tôt après s'en être pris à un policier qui battait sa femme. Sur le chemin du retour, Olga hérite de la garde du petit Tiemoko, qu'elle doit dès lors cacher pour empêcher que lui et sa mère ne soient expulsés du territoire français. De retour à la maison familiale, où les attendait Jacques, le mari d'Olga, les trois adultes profiteront de la présence du bambin pour donner un nouveau souffle à leur existence en faisant le point sur le présent et en contemplant un avenir qui leur paraîtra soudainement moins morne.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Eskwad
  • Pathé Entertainment

Distributeur au Québec

  • Niagara Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Dénuée de relief, la réalisation laisse toute latitude aux interprètes, qui n'ont toutefois pas su en profiter, sauf Josiane Balasko, excellente en pasionaria grincheuse.

La Presse
50%
Jean-Christophe Laurence
Cote: 2,5 étoiles

Mais trop de bonnes intentions, c'est comme pas assez. Et le gâteau ne lève qu'à moitié. Un « bon petit film français », pour le mignon et le moins bon.

Voir
50%
Alexandre Duguay
Cote: 2,5 étoiles

Bien qu'il en profite pour tirer quelques flèches au sujet des politiques d'immigration, le film d'Éric Besnard est d'abord et avant tout une chronique familiale remplie de bons sentiments où la surenchère de derniers au revoir attendrissants finit, hélas, par assommer.

Séquences
Élie Castiel
Cote: Bon

Mais malgré tous ces inconvénients, on se laisse saisir par l'émotion, notamment lorsque Balasko en met trop, consciente de son geste, face à un Jugnot, comme d'habitude, pris dans le jeu ludique du calembour sentimental.

Télérama
Frédéric Strauss

Tout tombe à plat, y compris le couplet généreux contre les contrôle des étrangers, très vite caricaturé et finalement expédié, comme le petit Black qu'on met dans un train avec sa mère.

Le Parisien
100%
Pierre Vavasseur
Cote: 3 étoiles (Passionnément)

Mes héros est enfin une comédie bien écrite, humaine, tendre et… solidaire. Dans un mélange de nuances et d'aspérités, Jugnot et Balasko y forment un couple « splendid ! » d'une grande vérité dans lequel bien des gens se retrouveront.

Le Monde
33%
Jacques Mandelbaum
Cote: On peut éviter

Il ne sera pas demandé grand-chose à ce nouvel acteur, pas même de faire semblant d'être un personnage. Il en résulte qu'il est visiblement là pour faire valoir les deux vedettes, ce qui conforte son statut de clandestin jusqu'au plateau de tournage.

Voilà qui est moins exemplaire que ce que le film prétend nous enseigner en matière de résistance à la facilité et à la soumission. C'est une contradiction dont Mes héros a du mal à se relever.

Le Figaro
Marie-Noëlle Tranchant

La mère Noël n'est vraiment pas une ordure dans cette gentille comédie qui a des charmes de Jean Becker version gauche citoyenne, égalité, diversité, illégalité. Une bonne tartine de bien-pensance.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.