Maradona by Kusturica

Version originale en espagnol avec sous-titres en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h33

Genre

Documentaire

Origine

  • Espagne
  • France

Date de sortie au Québec

18 juin 2010

Synopsis

Depuis toujours, le réalisateur serbe Emir Kusturica, deux fois lauréat de la Palme d'Or au Festival de Cannes, est un fan du célèbre joueur de soccer argentin Diego Maradona. Parce qu'il n'avait jamais eu la chance de le rencontrer, parce qu'il souhaitait faire un film dans lequel il retracerait le parcours exceptionnel de ce footballeur, artiste à ses heures, devenu un véritable Dieu vivant, et parce qu'il souhaitait également expliquer les raisons qui ont mené à sa déchéance, Emir Kusturica est allé à la rencontre du plus célèbre des Argentins. Derrière le mythe, Kusturica part à la recherche de l'homme.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Estudios Picasso
  • Exception Wild Bunch
  • Pentagrama Films

Distributeur au Québec

  • Axia Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

D'où un film énergique, étonnant, surtout pour ceux qui habitent loin de la planète foot.

Ruefrontenac.com
40%
Martin Bisaillon
Cote: 2/5

Malheureusement on ne pardonne pas à Kusturica d'être tombé dans le panneau d'une admiration aveugle doublée d'un penchant à l'autoglorification qui affaiblit considérablement son documentaire.

Voir
60%
Tristan Malavoy-Racine
Cote: 3 étoiles

Plus grand joueur de l'histoire pour les uns, filho da puta pour les autres, Diego Maradona ne laisse pas indifférent. C'est d'abord le fan en Emir Kusturica qui approche le dieu du stade, mais un fan qui n'entend pas que révérer : ce qui l'intéresse au fond, ce sont les zones d'ombre du personnage.

La Presse
50%
Marc Cassivi
Cote: 2,5 étoiles

Ne se contentant pas de faire le portrait de l'athlète, Kusturica se permet quelques métaphores simplistes sur le sport et la politique, que pratique Maradona à sa façon échevelée, trouvant dans l'antiaméricanisme de l'Argentin un écho à son propre discours. Carton jaune pour une faute volontaire. Pour le reste, et pour les fans de foot surtout, le film vaut le détour.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.