Love Is Strange

Version originale en anglais
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h38

Genre

Drame

Origine

  • États-Unis
  • France

Date de sortie au Québec

19 septembre 2014

Date de sortie du DVD

13 janvier 2015

Synopsis

Après quatre décennies de vie commune, Ben et George unissent enfin leur destinée par les liens sacrés du mariage. Les réjouissances sont toutefois de courte durée. Leur union étant perçue comme un affront aux valeurs véhiculées par l'école catholique où travaille George, ce dernier est licencié, forçant le couple à quitter son appartement pour trouver un logis moins dispendieux. Durant cette période de transition, Ben et George doivent vivre séparément chez leurs parents et amis. Une situation qui, en plus d'éloigner les nouveaux mariés, vient considérablement altérer l'harmonie qu'ils entretenaient jusque-là avec leurs proches.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Charlie Guidance
  • Mm...Buttered Panini Productions
  • Parts and Labor

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Médiafilm
Cote: 3 (Très bon)

L'écriture subtile, ainsi que la mise en scène spontanée, en font un beau moment de cinéma.

La Presse
60%
Catherine Schlager
Cote: 3 étoiles

Si la finale qui laisse place à l'interprétation pourra en rebuter certains, Love is Strange demeure une charmante exploration du sentiment amoureux.

24imag
Céline Gobert
Cote: 24 images recommande

Le réalisateur se réfugie dans l'ellipse dès qu'il craint le débordement émotionnel et préfère illustrer calmement l'intensité d'une émotion par un instantané de justesse : la complicité des deux hommes s'esquisse lors d'un air au piano entonné ensemble, le chagrin se lit pudiquement dans la contemplation d'une dernière toile.

Cinéfilic
70%
Martin Gignac
Cote: 3,5 étoiles

L'interprétation d'une justesse inouïe n'est pas étrangère à ce sentiment de béatitude. Cela faisait des lustres que John Lithgow et Alfred Molina n'avaient pas trouvés de rôles si intéressants et ils offrent des prestations impeccables.

Séquences
70%
Élie Castiel
Cote: 3,5 étoiles

Les non-dits proposent les meilleures scènes du film, spécialement dans les liens qui unissent les personnages. La musique de Chopin, par ailleurs un peu envahissante, confirme adroitement le caractère dramatique de l'ensemble, comme s'il s'agissait d'une sonate des quatre saisons.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.