Les marches du pouvoir

Version en français
v.o.a. : The Ides of March
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h41

Genre

Drame politique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

7 octobre 2011

Date de sortie du DVD

17 janvier 2012

Synopsis

Stephen Meyers est un jeune homme ambitieux chargé de la campagne électorale des primaires à l'investiture démocrate du gouverneur Mike Morris. À quelques jours du vote en Ohio, alors que son candidat est au coude-à-coude avec son adversaire le sénateur Pullman, Stephen est piégé par l'organisateur de ce dernier lors d'une rencontre qui va changer drastiquement l'allure de la campagne. Les jours qui suivent révèlent à Stephen toute une série de secrets et de manigances qui causent en lui un grand bouleversement, d'autant qu'il vient d'amorcer une relation avec une stagiaire, Molly, qui détient aussi des informations qui pourraient nuire à Morris.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Cross Creek Pictures
  • Exclusive Media Group
  • Smoke House

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: 4 (Bon)

La mise en scène sophistiquée et expressive, au service des acteurs, cultive l'ambiguïté et le non-dit avec beaucoup d'éloquence. Défendant des personnages bien écrits, l'épatant Ryan Gosling, ainsi que ses solides partenaires Philip Seymour Hoffman, Paul Giamatti, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood et Clooney lui-même, mordent avec ravissement dans des dialogues souvent éclatants d'intelligence.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

The Ides of March est un long métrage écrit avec brio, qui captive par ses joutes qui ressemblent à de véritables parties d'échec.

Voir
60%
Manon Dumais
Cote: 3 étoiles

Peuplée de personnages manipulateurs au verbe aiguisé (chapeau aux Philip Seymour Hoffman, Paul Giamatti et Marisa Tomei), cette haletante plongée dans les recoins les plus obscurs de la politique et de la presse illustre cruellement sous son fini glacé comment les erreurs des uns peuvent être fatales aux autres.

Agence QMI
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3,5 étoiles

Globalement, on salue néanmoins l'effort. La distribution est parfaite et, si la comparaison s'impose avec Couleurs primaires, Les marches du pouvoir est plus moderne et d'actualité.

Panorama-Cinéma
70%
Jean-François Vandeuren
Cote: 7 - Très bien

Le film de George Clooney s'aventurera évidemment sur certaines pistes narratives particulièrement éculées propres à ce type de productions, mais en réussissant toujours à contourner les finalités sur lesquelles elles semblaient vouloir déboucher au départ.

The Gazette
70%
Jay Stone
Cote: 3.5 out of five

The Ides of March, George Clooney's cynical drama about an American presidential election, is an entertainingly bleak story of backstabbing, betrayal, lies, corruption and sexual misconduct in the camp of a brightly idealistic politician who is running to be the next leader of the free world.

Hour
80%
Joseph Belanger
Cote: 4 stars

And while he may not be ready to run for president, Clooney easily earns my vote for being a top-notch film director.

Cinema Blend
90%
Josh Tyler
Cote: 4.5 stars

To get there writer/director George Clooney has crafted a movie that's talky and intense, built on the bedrock of brilliant ensemble performances from his cast. There will be better movies released this year, but maybe none more sophisticated and shrewd.

Joblo.com
70%
Chris Bumbray
Cote: 7/10

However, The Ides of March is still what I'd call a “good movie”, even if it lacks the heart, or rawness that I think is needed to push it to the next level.

USA Today
75%
Claudia Puig
Cote: *** (out of four)

It grows a little overheated but works particularly well as a morality tale about power and its tendency to corrupt absolutely.

Rolling Stone
88%
Peter Travers
Cote: *** 1/2 (out of four)

All the actors deserve high praise. Hoffman and Giamatti remind you of just how good they are, digging into the script's choicest dialogue. And Marisa Tomei excels as a New York Times reporter Stephen only thinks he is spinning.

The New York Times
A. O. Scott

But it is difficult, really, to connect this fable to the world it pretends to represent. Whatever happens in 2012, within either party or in the contest between them, it seems fair to say that quite a lot will be at stake. That is not the case in The Ides of March, which is less an allegory of the American political process than a busy, foggy, mildly entertaining antidote to it.

24imag
Éric Fourlanty

Ne serait-ce que pour assister à l'éclosion d'un grand acteur en devenir, ces Marches du pouvoir valent la peine qu'on les grimpe.

La Presse
60%
Marc-André Lussier
Cote: 3 étoiles

The Ides of March reste un film de qualité sur tous les plans: réalisation de grande classe et interprétation à l'avenant.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.