Les géants

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h24

Genre

Chronique

Origine

  • Belgique

Date de sortie au Québec

27 juillet 2012

Date de sortie du DVD

4 juin 2013

Synopsis

Zak et Seth passent l'été seuls, sans parents, dans leur maison de campagne. Alors que les deux frères adolescents pensent s'ennuyer à mourir, ils font la rencontre de Dany, un garçon de leur âge. Ensemble, ils font les 400 coups. Entre emprunter une automobile, fumer un peu de marijuana et squatter des habitations d'inconnus, rien n'est à leur épreuve. Lorsqu'ils commencent à manquer d'argent, les garçons n'hésitent pas à louer leur propre logement à des étrangers. Mais un jour, tout commence à dérailler et les problèmes ne tardent pas à survenir, et à s'accumuler...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Versus Production

Distributeur au Québec

  • Funfilm Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
André Lavoie
Cote: 4 (Bon)

Le cinéaste, qui sait apporter au récit une touche de légèreté, le parsème de répliques cinglantes, qui font mouche. Son flair certain pour dénicher des acteurs à la bouille étonnante ne l'a pas non plus trompé. En effet, les interprètes choisis pour composer le trio de choc du film sont en effet très convaincants.

La Presse
70%
Aleksi K. Lepage
Cote: 3,5 étoiles

Par bonheur, Lanners insuffle au récit, par des dialogues retors et d'absurdes revirements de situation dignes des frères Coen, beaucoup d'humour et de légèreté à ce qui pourrait être un pensum sur l'adolescence ou une étude de moeurs.

Le Soleil
60%
Normand Provencher
Cote: 3 étoiles

Porté par trois jeunes acteurs très crédibles, ce road movie naturaliste, tourné au coeur des Ardennes, offre une histoire touchante, non dépourvue de moments légers. On prend plaisir à suivre les aventures de ces trois gamins désoeuvrés, cherchant une âme charitable pour s'occuper d'eux.

Le Parisien
75%
Hubert Lizé
Cote: 2 étoiles

Il y a dans ce road-trip de marmots signé du talentueux Bouli Lanners (moins convaincant toutefois que dans son précédent film, « Eldorado »), une tendresse et une nostalgie de l'insouciance enfantine qui emportent l'adhésion. Et surtout, trois jeunes acteurs bluffants de naturel.

Télérama
Aurélien Ferenczi

Comme à son habitude, le cinéaste possède le sens du grotesque et fait souvent sourire. Mais son film s'apparente surtout à une élégie, et le coeur se serre peu à peu, touché par le spectacle de ces agneaux égarés, malmenés par la réalité. Des géants bien fragiles, en vérité.

L'Express
30%
Julien Welter
Cote: 1,5 étoile

Les Géants manquent malheureusement de chair et de substance. Bouli Lanners ne va jamais plus loin que la chronique champêtre d'une adolescence rebelle mais pas trop. Le tout est du coup aussi plaisant et utile que la cueillette des champignons par un dimanche de pluie.

Le Point
Olivier De Bruyn

Un film joyeusement mal élevé, mais dépourvu de surprises, quand on connaît le « style » du cinéaste Lanners qui mène une carrière inclassable.

Le Monde
Isabelle Regnier

La tendresse avec laquelle Bouli Lanners restitue cette légèreté propre à l'adolescence, la grâce avec laquelle il saisit ces moments précieux durant lesquels l'esprit de l'enfance continue de souffler, mais où les jeunes gens découvrent les ailes qui viennent de leur pousser dans le dos, en font toute la beauté.

Le Figaro
75%
Emmanuèle Frois
Cote: 2 coeurs

Lanners, ogre sympathique, a la poésie rivée au coeur. Le temps d'un film, larguez les amarres avec ces trois gamins qui, à leur manière, ont l'étoffe de géants.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.