Affiche du film  Les aventures de Tintin : Le secret de la licorne
© Paramount Pictures

Les aventures de Tintin

Version en français
v.o.a. : The Adventures of Tintin
9 décembre 2011

Comme il se doit

Photo Par Karl Filion

On pardonne bien des choses aux enfants (et par extension aux films pour enfants...) parce qu'ils sont si mignons et attendrissants (pour certaines personnes, ça marche aussi avec les animaux). Des erreurs, si elles sont commises de bonne foi, sont rapidement pardonnées et c'est dans la bonne humeur qu'on apprécie habituellement les réflexions impromptues - parfois d'une simplicité désarmante - des enfants. On n'en doutait pas du tout, mais voilà la preuve que cela fonctionne aussi avec le cinéma.

Voyez-vous, c'est un peu ce dont on parlait avec Hugo, il y a deux semaines : on peut bien plus aisément pardonner à The Adventures of Tintin ses (très) nombreux raccourcis logiques et scénaristiques parce qu'il s'adresse à des enfants, qu'il garde une bonhommie ludique (il faut quand même être de très bonne foi pour accepter qu'un vieux marin fasse redémarrer un moteur d'avion avec un rot de boisson) et qu'il respecte à la lettre sa mission de « film d'aventures ». Ainsi, ses incohérences passent presque inaperçues, contrairement à Hugo qui avait des thématiques et un récit beaucoup plus matures s'adressant, au fond, à des adultes.

Ainsi, l'histoire de ce The Adventures of Tintin, inspiré de Le secret de la Licorne, propose un mélange très enfantin entre des scènes d'action et la crédulité d'un héros dont l'âge est plus qu'incertain - toujours en danger mais jamais sans ressources, le héros gagne toujours, les méchants ne meurent pas vraiment (ils sont seulement assommés). Un esprit de cartoon, donc... comme il se doit. Un grand respect pour l'oeuvre originale est d'ailleurs évident tout au long du film.

À certains moments, en particulier lors de ce flashback dynamique mettant en vedette Rackham le Rouge et la Licorne ou lors d'une poursuite haletante dans les rues de Bagghar (qui ressemble à s'y méprendre à une séquence du jeu Uncharted), le film impressionne véritablement par ses qualités techniques et narratives. Le petit garçon en soi est véritablement comblé par de nombreuses scènes vraiment palpitantes, par ce sentiment d'aventure et de mystère bien mené par Spielberg, qui connaît parfaitement ce petit spectateur à qui s'adresse The Adventures of Tintin. Ce petit spectateur sera comblé, cela ne fait aucun doute.

On pourra regretter que le personnage du capitaine Haddock soit bien moins attachant au cinéma que dans les bandes-dessinées, et que les inspecteurs Dupont et Dupond soient accessoires à l'histoire. La vedette, ici, c'est Tintin, et personne d'autre.

Quelques longueurs sont également regrettables au cours de l'aventure, et certains combat s'étirent trop, mais en général, The Adventures of Tintin est un film familial dans la plus pure tradition qui risque de plaire aux petits comme aux grands avec son mélange inoffensif d'action, de mystère et d'aventures.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.