Affiche du film  Les Avengers : Le film
© Walt Disney Pictures Canada

Les Avengers : Le film

Version en français
v.o.a. : The Avengers
2 mai 2012

L'ampleur de la tâche

Photo Par Karl Filion

Il y avait beaucoup d'univers cinématographiques, d'ego et de mythologies à ajuster pour réussir la réunion des Avengers au grand écran. Plusieurs réalisateurs différents (Jon Favreau, Kenneth Branagh, Louis Leterrier, Joe Johnston) ont donné ces dernières années un contexte à des super-héros de bandes-dessinées qui ont tous leur propre bagage et leurs propres impératifs (et leurs ennemis, et leurs personnages secondaires, et leurs pouvoirs, etc.). Les regrouper dans un seul film était une tâche colossale, que Joss Whedon accomplit merveilleusement, en respectant les spécificités des personnages et en offrant des scènes d'action enlevantes, décuplées par les possibilités et la complémentarité de ces super-héros, qui iront même jusqu'à se battre entre eux.

Après une introduction un peu simpliste où on brosse rapidement le portrait et les enjeux et où on élimine bêtement les personnages secondaires inutiles des films précédents (on ne pouvait pas faire autrement...), le film prend finalement son rythme lors d'une première séquence d'action en vol exaltante et qui donne le ton; Whedon fait le pari de donner à chaque héros son moment de gloire, ses motivations et sa courbe dramatique. Il n'y a donc aucun temps mort. Le montage est pratiquement imperceptible malgré tout, ce qui donne une idée de sa qualité.

Whedon mise aussi beaucoup sur le charisme confirmé de ses acteurs, en particulier Robert Downey Jr. qui parvient à rester truculent même s'il doit partager le haut de l'affiche avec Chris Evans, Chris HemsworthMark Ruffalo et Samuel L. Jackson. Sans oublier Scarlett Johansson et Jeremy Renner qui sont des ajouts de grande qualité à une distribution déjà toute étoile. Le mélange entre les scènes d'action, les dialogues vifs et l'humour qu'on a insufflé à cette série de films est ici particulièrement efficace, même si on délaisse légèrement la comédie pour tendre vers l'action. C'était tout à fait indiqué, d'ailleurs, vu les personnages en place.

Si des doutes persistaient jusqu'alors, on peut dire que l'enlevante bataille finale des Avengers contre l'armée de Loki est un festin à tous les niveaux, une réussite presque sans faille. Les héros atteignent simultanément leur plein potentiel, utilisent à merveille leurs capacités à eux, ce qui renforce leur développement psychologique et qui justifie les choix narratifs du scénario. Les effets spéciaux sont réellement convaincants et la caméra de Whedon manoeuvre habilement pour raconter simplement une bataille complexe se déroulant sur plusieurs niveaux. Seul point négatif : encore ce 3D complètement inutile, qui assombrit l'image sans ajouter quoi que ce soit.

Les exemples sont de plus en plus fréquents, même dans les genres dits « pauvres » du cinéma comme la comédie ou les films d'action ou de super-héros; quand on traite comme il se doit les personnages, c'est-à-dire comme des personnages à part entière, que ce sont de véritables acteurs qui les incarnent, les dividendes dramatiques sont nombreux et permettent de créer des oeuvres complètes et matures, comme celle-ci. Ce qui n'empêche pas d'ailleurs d'offrir un festin visuel tout ce qu'il y a de plus divertissant, dans le plus pur sens du terme.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.