Le garçon et la bête

Version en français
v.o.jap.s.-t.f. : Le garçon et la bête
v.a. : The Boy and the Beast
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

2h00

Genre

Animation

Origine

  • Japon

Date de sortie au Québec

27 mai 2016

Date de sortie du DVD

7 juin 2016

Synopsis

Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes... C'est l'histoire d'un garçon solitaire et d'une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d'une aventure qui dépasse l'imaginaire...

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Chukyo TV Broadcasting Company (CTV)
  • D.N. Dream Partners
  • Dentsu
  • Fukuoka Broadcasting
  • Hiroshima Telecasting (HTV)
  • Kadokawa
  • Miyagi Television Broadcasting
  • Nippon Television Network (NTV)
  • Sapporo Television Broadcasting Company
  • Shizuoka Daiichi Television
  • Studio Chizu
  • Toho Company
  • Video Audio Project (VAP)
  • Yomiuri Telecasting Corporation (YTV)

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Louis-Paul Rioux
Cote: (3) Très bon

Malgré ses deux heures au compteur, Le garçon et la bête n'ennuie jamais, grâce à une réalisation précise et maîtrisée de Mamoru Hosoda, et à une animation de qualité supérieure, haute en couleur et très inspirée.

Cinéfilic
80%
Martin Gignac
Cote: 4 étoiles

Un peu trop long, le récit prévisible dans ses grandes lignes n'en demeure pas moins inspirant et sans temps mort.

Rogerebert.com
60%
Simon Abrams
Cote: 3 étoiles

None of these finer feelings would matter if The Boy and the Beast weren't immediately engaging.

Variety
Paul Debruge

Fast-ascending Japanese toon talent Mamoru Hosoda follows up 'Wolf Children' and 'Summer Wars' with his biggest hit to date, an action-packed but otherwise unpredictable buddy movie.

The Hollywood Reporter
Neil Young

As is the case at numerous junctures here, he´s aided considerably by Masakatsu Takagi´s irresistibly slam-bang orchestral score — music which, Kumatetsu-like, loudly rejects the idea that less could ever more. 

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.