Le fondateur

Version en français
v.o.a. : The Founder
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h55

Genre

Drame biographique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

20 janvier 2017

Synopsis

En 1954, Ray Kroc sillonne les rues de l'Amérique en tant que vendeur itinérant. Intéressé par la vitesse et la productivité, ce représentant de l'Illinois peine à introduire ses machines à milk-shakes dans les restaurants de type drive-in, très populaires auprès des adolescents. Un jour, une importante commande le conduit à San Bernadino, dans le sud de la Californie, où il rencontre les frères Richard et Maurice MacDonald. Les deux restaurateurs ont imaginé une approche innovatrice, sur le point de révolutionner le domaine de la restauration rapide : un menu simple, un minimum d'employés, un service rapide au comptoir et pas de vaisselle! Nouveau partenaire d'affaires de la famille MacDonald, Kroc espère développer le concept à grande échelle.

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • FilmNation Entertainment
  • The Combine

Distributeur au Québec

  • Entract Films
Horaire cinéma
Revues de presse
Médiafilm
60%
Louis-Paul Rioux
Cote: (4) Bon

Énergique, allumé, charmeur, roublard, Michael Keaton est excellent dans la peau de l'homme qui a mis McDonald's sur la carte mondiale, mais en spoliant au passage les véritables cerveaux derrière cette formule de restauration novatrice.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3,5 étoiles

Sa distribution est impeccable. Grâce à elle, John Lee Hancock parvient, sans casser le moule du genre et comme il l'avait fait avec Saving Mr. Banks, à surprendre grâce à un propos plus vaste que ce qu'il semble être au départ et une pertinence qui résonne encore aujourd'hui alors qu'elle semblait se décliner au passé déjà composé.

Agence QMI
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 sur 5

Réalisé sans l'aval de la compagnie, Le fondateur parvient - et c'est un tour de force - à nous faire voir McDo comme une entreprise familiale, à nous montrer tout l'amour et la détermination à l'origine de la création de ce géant du «fast food». Et, en cette année du cinquantième anniversaire du Big Mac, c'est donc un bien beau cadeau qui tombe à point nommé.

Volture
David Edelstein

It’s time to consider another sort of Founding Father.

Variety
Guy Lodge

John Lee Hancock's knowingly mistitled biopic of McDonald's mogul Ray Kroc proves an unexpectedly piquant moral parable for the Trump era.

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

Spotlight star takes on American hustler/fast-food–franchise visionary Ray Kroc in this remarkably timely drama

The Hollywood Reporter
Leslie Felperin

But the shift in register taxes Hancock, and his production team, and the jolliness they flood through the pacing, lighting and design doesn't recede at the same time the story itself shifts.

Joblo.com
80%
Chris Bumbray
Cote: 8/10

He has a good story and the sense to simply tell it without too much fuss. 

Rogerebert.com
60%
Matt Zoller Seitz
Cote: 3 étoiles

The Founder is mesmerized by its hero, McDonald’s (...).

The Wrap
Alonso Duralde

The tale of how Ray Kroc stole McDonald’s should be trenchant in its corporate satire, but it’s as bland and unchallenging as a Big Mac.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2017 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.