Le dernier exorcisme

Version en français
v.o.a. : The Last Exorcism
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h27

Genre

Suspense d'épouvante

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

27 août 2010

Date de sortie du DVD

4 janvier 2011

Synopsis

Après avoir passé les dernières années à effectuer des exorcismes frauduleux, le révérend Cotton Marcus s'engage à dévoiler ses secrets à une équipe de documentaristes. Ces derniers l'accompagnent en Louisiane, où il prévoit rencontrer une certaine Nell Sweetzer, une jeune femme dont le corps serait supposément occupé par un démon, afin d'y opérer sa dernière cérémonie. Comme les relations entre Cotton et Louis, le père de la jeune fille, s'enveniment, les événements suivent un cours tout à fait inattendu par le révérend. Partagé entre sa foi et son scepticisme, il devra finalement prendre parti et tenter de comprendre la nature des forces qui l'entourent.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • StudioCanal
  • Strike Entertainment

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
François Lévesque
Cote: 4 (Bon)

Forgeant habilement une atmosphère inquiétante dans ce Sud des États-Unis présenté comme inhospitalier et superstitieux, sa réalisation, d'un naturalisme convaincant, fait un peu oublier certaines facilités narratives et autres coïncidences commodes. Particulièrement efficace, le montage au rythme rapide minimise de son côté l'impact négatif d'allers-retours redondants entre la ville et la campagne. L'interprétation est totalement crédible.

Voir
60%
Guillaume Fournier
Cote: 3 étoiles

Présenté sous la forme d'un véritable documentaire, cette énième variation du thème de l'exorcisme réussit à revitaliser la proposition, surtout parce que le réalisateur Daniel Stamm n'en respecte pas vraiment les codes. On parle ici d'un bon film, mais certainement pas d'un bon film d'horreur.

La Presse
60%
Sonia Sarfati
Cote: 3 étoiles

Et parce qu'il est porté, ce scénario, par un duo formidable, entouré d'une excellente équipe de soutien. Patrick Fabian campe avec un aplomb extraordinaire cet homme de Dieu qui a de « bonnes » raisons pour escroquer les fidèles. Et Ashley Bell, qui effectue sans l'aide d'effets spéciaux tout ce que son rôle exige de contorsions du corps et du visage, est aussi crédible en adolescente naïve et débordante de foi qu'en démon (au sens propre ou figuré, c'est à découvrir). Et puis survient le dernier acte. Trop tard (et peut-être trop peu) pour les amateurs du style Eli Roth. Pas à la hauteur, sur le plan scénaristique, pour les autres. Dommage pour les uns comme pour les autres.

Cinema Blend
50%
Katey Rich
Cote: 2,5 étoiles

The faux-documentary conceit is entirely unoriginal but the clever premise carries it through, at least until The Last Exorcism fails to live up on every one of its creepy promises and falls apart utterly in the end.

USA Today
63%
Claudia Puig
Cote: ** 1/2 (out of four)

As we're drawn in by persuasive performances, our expectations and assumptions are constantly shifting, as they should be in any good horror movie. The shaky handheld camera work is appropriately jangly and unnerving, under the direction of Daniel Stamm, in this production by horror master Eli Roth.

The Los Angeles Times
Robert Abele

The Last Exorcism stirs up a caldron of handheld-camera technique, faith-challenged drama and solid acting for a suitably squirmy tale of demonic possession. It won't supplant The Exorcist, but it stands up nicely to DIY-tinged shiver stalwarts The Blair Witch Project and Paranormal Activity.

The New York Times
Jeannette Catsoulis

Smart but never smirky, the script (by Huck Botko and Andrew Gurland) doesn't swing for the fences, relying on dry humor and an accumulating atmosphere of psychological dysfunction.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.