La vénus à la fourrure

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Venus in Fur
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h36

Genre

Drame

Origine

  • France
  • Pologne

Date de sortie au Québec

20 juin 2014

Date de sortie du DVD

14 octobre 2014

Synopsis

Thomas, metteur en scène et adaptateur de la pièce La vénus à la fourrure, est désespéré d'une journée d'auditions gaspillée où aucune candidate n'avait le coffre pour incarner le rôle principal. Puis, arrive Vanda Jourdain, une actrice de peu d'envergure, qui est en retard, mais qui connaît le texte par coeur et qui a même trouvé des accessoires. Elle le convainc de lui donner sa chance et les deux jouent la première scène de la pièce. Sous le charme, il pousse plus loin l'exploration, jouant des scènes supplémentaires avec elle, discutant du sujet ? pour lui, une histoire d'amour, pour elle, un porno sado-maso ? et se laissant volontiers convaincre.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • R.P. Productions
  • A.S. Films
  • Monolith Films

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Martin Bilodeau
Cote: 3 (Très bon)

En grande forme, le cinéaste donne du volume à son vase clos, au moyen d'une mise en scène et d'un montage souples et bluffants, exploitant toutes les possibilités du champs/contrechamps.

Le Soleil
70%
Éric Moreault
Cote: 3,5 étoiles

Polanski réalise un excellent film en huis clos avec une forte tension sexuelle, où ses deux protagonistes vont chercher à tirer profit de la situation. La séduction est aussi affaire de domination...

Séquences
Patricia Robin
Cote: Bon

Admirablement servi par une photographie sobre qui laisse toute la place aux acteurs, La vénus à la fourrure ne place pas Polanski au pinacle de sa carrière; cependant, il nous fait passer un très agréable moment d'intelligence au cœur des mots, du théâtre et du talent indéniable de ses comédiens.

La Presse
60%
Marc-André Lussier
Cote: 3 étoiles

Grâce à une mise en scène fluide, des cadrages précis, un montage discret, le cinéaste tire tout le potentiel cinématographique de l'oeuvre. Et trouve dans cette approche matière à évoquer à la fois souffrance, plaisir et dérision.

Agence QMI
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 sur 5

Huis clos fascinant et remarquablement bien joué, La vénus à la fourrure conserve également toutes les marques visuelles et émotionnelles de l'univers de Polanski.

Cinéfilic
80%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 4 étoiles

Pour servir le texte, les deux uniques comédiens livrent des prestations exemplaires. Mathieu Amalric, dont la ressemblance physique avec Polanski est parfois assez troublante, est une fois de plus parfait, mais la surprise vient probablement surtout d'Emmanuelle Seigner, qui passe d'un rôle à l'autre d'une manière de plus en plus nuancée (jusqu'à ce qu'ils se confondent) avec une facilité déconcertante.

L'Express
Christophe Carrière

Un Polanski en mode mineur, parcouru de bouffées de plaisir.

Le Parisien
Parisien Le
Cote: 3 étoiles

A l'écran, le résultat est un numéro de haute voltige toujours pertinent, jamais ennuyeux, forcément dérangeant. 

Le Nouvel Obs
67%
Guillaume Loison
Cote: 2 coeurs

La forme étincelante de Polanski repose en grande partie sur la performance ahurissante d’Emmanuelle Seigner, succube rigolarde dont l’esprit frondeur et malicieux le dispute à une sensualité presque monstrueuse.

Le Monde
Frank Nouchi
Cote: Excellent

C'est de grand cinéma qu'il s'agit.

Libération
Bruno Icher

«La vénus à la fourrure»: huis-clos théâtral de Roman Polanski farci d’allusions à sa vie mouvementée. 

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.