La rançon de la gloire

Version originale en français
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h55

Genre

Comédie dramatique

Origine

  • France
  • Belgique

Date de sortie au Québec

15 mai 2015

Synopsis

Eddy vient de sortir de prison et il est accueilli par son ami Osman qui l'installe chez lui. Eddy s'occupera de la fille de sept ans de son hôte, pendant qu'Osman tentera de trouver l'argent pour payer l'opération de son épouse malade. Alors que personne ne veut lui prêter la somme nécessaire, l'ancien détenu a une idée pour arranger la situation. Charlie Chaplin vient de mourir et sa famille serait prête à payer gros pour retrouver son corps. Son kidnapping se déroule sans anicroche, sauf que les deux amis ont beaucoup de difficulté à mettre la main sur la rançon...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Why Not Productions
  • Rita Productions
  • Les Films du Fleuve
  • Arches Films
  • France 3 Cinéma
  • Radio Télévision Suisse (RTS)
  • Radio Télévision Belge Francophone (RTBF)

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Cinémaniak.net
50%
Syril Tiar
Cote: 2 coeurs

(...)  La rançon de la gloire est un pari osé qui s’avère finalement trop risqué.

Lecinema.ca
60%
Helen Faradji
Cote: 4 (Bon)

Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem habitent leurs personnages avec conviction, et la petite Seli Gmach est attachante dans le rôle d'une fillette très mature et lucide pour son âge.

La Presse
50%
Jean Siag
Cote: 2 1/2 étoiles

Bref, à défaut d'une mémorable comédie, on parlera plus volontiers d'une fleur à Charlot et à son génie comique.

Canoë
40%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2/5

Mais tout cela tombe à plat, le rythme étant beaucoup trop lent.

Séquences
50%
Charles-Henri Ramond
Cote: 2 étoiles

Tenaillé entre le fait divers glauque et l’hommage rendu à un monstre du cinéma, La Rançon de la gloire passe le plus clair de son temps à chercher le ton juste sans jamais y parvenir.

Le Nouvel Obs
Pascal Mérigeau

L’hommage rendu par Beauvois à son idole est touchant, mais les personnages perdent un peu de leur réalité et le film de son intensité, qui, au fil des minutes, se dilue.

L'Express
Éric Libiot

Le premier met tout ce qu'il a de nonchalance paresseuse dans une comédie policière chorale. Le second étire en longueur une intrigue en or magnifiquement interprétée par Roschdy Zem et Benoît Poelvoorde.

Le Monde
Frank Nouchi

(...) à ne pas manquer.

Libération
Camille Gévaudan

(...) Eddy et Osman donne au film une autre envergure, plus large, rêveuse et rêvée.

Le Parisien
Pierre Vavasseur

Si, sur le papier, cette histoire vraie digne d'un album des Pieds Nickelés peut séduire, on voit bien qu'elle ne peut pas tenir la route à l'écran.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.