La prochaine fois je viserai le coeur

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : La prochaine fois je viserai le coeur
En attente de classement

Durée

1h51

Genre

Suspense

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

31 juillet 2015

Synopsis

À la fin des années 70, un tueur en série qui s'attaque aux femmes sévit en France. S'il ne les renverse pas à l'aide de son véhicule, il les vise en plein c?ur avec une arme. Le gendarme Franck est le meilleur de sa profession et il a juré de l'arrêter avant les policiers, une enquête de longue haleine qui risque de compromettre sa relation embryonnaire avec Sophie qui fait le ménage chez lui. De nature solitaire, Franck est un amateur de chasse et il est la seule personne à connaître l'identité du tueur?

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Sunrise Films
  • Les Productions du Trésor
  • Mars Films
  • Caneo Films

Distributeur au Québec

  • AZ Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Cinémaniak.net
70%
. Cinémaniak
Cote: 3 1/2 coeurs

Cédric Anger réussit un tour de force avec ce plus récent long métrage maîtrisé et angoissant, mais surtout par la création d’un psychopathe qui ne sera pas oublié de sitôt.

Le Soleil
50%
Éric Moreault
Cote: 2 1/2 étoiles

La prochaine fois je viserai le coeur s'avère bien plus un glacial exercice de style qu'une oeuvre porteuse.

24imag
Céline Gobert

(...) Anger tient entre ses mains l’un des méchants du cinéma français les plus réussis de ces dernières années.

Cinéfilic
60%
Sébastien Veilleux
Cote: 3 étoiles

Grâce à une réalisation sobre mais soignée, Cédric Anger dresse le portrait saisissant d’un tueur aux multiples visages.

Quatre trois
70%
Isabelle Dion
Cote: 3 1/2 étoiles

Si la première moitié expose une intrigue soutenue, la deuxième s’avère plus faible et éparpillée.

La Presse
60%
Éric Clément
Cote: 3 étoiles

La prochaine fois je viserai le coeur parvient à créer une ambiance stressante et dérangeante au début, mais on sent rapidement que l'itinéraire sanglant du gendarme le mènera à une issue somme toute assez prévisible.

Le Nouvel Obs
Nicolas Schaller

L'acteur impressionne dans "La prochaine fois je viserai le cœur".

Libération
Bruno Icher

(...) le film s’affranchit à son entame du syndrome de la reconstitution en adoptant un parti pris séduisant.

Le Monde
Frank Nouchi

Le résultat est digne des meilleurs films noirs de Jean-Pierre Melville.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.