La petite histoire du plaisir

Version en français
v.o.a. : Hysteria
v.o.a.s.-t.f. : La petite histoire du plaisir
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h40

Genre

Comédie

Origine

  • Grande-Bretagne
  • États-Unis
  • France
  • Luxembourg

Date de sortie au Québec

25 mai 2012

Date de sortie du DVD

18 septembre 2012

Synopsis

À l'époque victorienne, à Londres, le Dr. Mortimer Granville peine à expliquer à ses employeurs que la science permet à la médecine de faire des progrès. Sans autre option, il est engagé par un médecin spécialisé dans le traitement de l'hystérie, le Dr. Dalrymple. Le traitement consiste à stimuler manuellement les patientes au cabinet du médecin jusqu'à un paroxysme qui les apaise. Épuisé, il élabore avec l'aide de son ami Sir Edmund St-John Smythe, un outil permettant d'administrer le traitement sans effort, inventant ainsi le vibrateur. Charlotte, la fille avant-gardiste du Dr. Dalrymple, souhaiterait plutôt qu'il consacre son temps à soigner les plus démunis.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Informant Media
  • Forthcoming Productions

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Le sujet délicat exigeait plus d'audace, ainsi qu'un scénario plus à l'écoute de la psychologie des personnages. Ceux-ci sont campés par des acteurs de qualité, mais visiblement à l'étroit.

Joblo.com
70%
Chris Bumbray
Cote: 7/10

It doesn't reinvent the rom-com, but it's a very well made, rather intelligent one - and a lot of fun.

The Hollywood Reporter
David Rooney

Not nearly as outrageous or unconventional as its premise might suggest, but saucy and enjoyable all the same.

La Presse
60%
Aleksi K. Lepage
Cote: 3 étoiles

À la fois didactique, engagé et comique, porté par des acteurs convaincants, écrit avec le souci du détail historique et habilement mis en scène, Hysteria sombre parfois dans la facilité et une légèreté de bon ton, comme pour ne pas déplaire à un public frileux et coincé qui, de toute façon, n'ira pas voir le film.

Voir
Alexandre Duguay

Remplie de bonnes intentions, cette ode au féminisme signée Tanya Wexler est traitée avec une légèreté et un humour si conventionnels qu'elle se révèle au final peu stimulante.

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 étoiles

Le film La petite histoire du plaisir est mignon et léger comme une plume. Rien de scandaleux, donc, dans cette histoire de l'invention du vibromasseur... mais pas de grands cris d'extase non plus.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.