La morsure du papillon

Version en français
v.o.a. : The Moth Diaries
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Film Québécois

Durée

1h22

Genre

Drame d'épouvante

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

6 avril 2012

Date de sortie du DVD

28 août 2012

Synopsis

L'année ne sera pas de tout repos pour les adolescentes qui fréquentent un pensionnat scolaire. Depuis que son père s'est suicidé, Rebecca a beaucoup misé sur son amitié avec Lucy. Mais rien ne va plus lorsqu'une nouvelle élève, Ernessa, semble vouloir lui voler sa confidente. Sa jalousie atteint un point de non-retour lorsque Rebecca soupçonne Ernessa d'être un vampire. Étrangement, des filles de son entourage sont renvoyées et d'autres sont retrouvées mortes. Et comme la santé de Lucy se détériore rapidement, il faudra agir et vite avant qu'il ne soit trop tard...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Media Max Productions
  • Edward R. Pressman Film
  • Mediabiz International
  • Samson Films

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: 4 (Bon)

Bref, l'amateur du genre n'a aucun mal à se frayer un chemin dans cet univers, et passera outre une intrigue qui piétine par moment et dont l'auteure entretient artificiellement le mystère par peur de trop en dire.

La Presse
40%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2 étoiles

The Moth Diaries, quoique bien fait, correctement interprété par de jolies damoiselles et joliment mis en musique, n'offre rien de bien neuf. Et il ne fait même pas peur, à moins qu'on soit très douillet.

Agence QMI
40%
David Nathan
Cote: 2 étoiles

Au final, The Moth Diaries ne suscite pas le sentiment qu'on est légitimement en droit d'attendre d'un film de vampire: de la peur, de la tension, quelques frissons du moins. Il n'en est rien, l'horreur ne fait pas peur et la mayonnaise ne prend pas, elle coagule.

The Gazette
60%
Katherine Monk
Cote: 3 stars

From this stilted viewpoint, the whole movie feels off-balance and just a little too self-aware. Yet, if we look at Moth Diaries as a creative take on the teen female psyche, the hyperbole makes a lot more sense, and the critical self-consciousness feels entirely apropos.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.