La Haute Société

Version en français
v.o.a. : Café Society
v.o.a.s.-t.f. : La Haute Société
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h47

Genre

Drame

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

29 juillet 2016

Date de sortie du DVD

18 octobre 2016

Synopsis

Dans les années 30, Bobby est un jeune juif naïf de New York qui débarque à Hollywood avec l'ambition de faire de grandes choses. C'est à contrecoeur que son oncle Phil lui trouve un emploi. Cet homme est l'agent des plus grandes stars et il est respecté de tous. Cumulant les boulots dans l'espoir de gravir les échelons, Bobby devient rapidement amoureux de Vonnie, la secrétaire de son oncle. Sauf que cette femme est déjà en couple. Elle décide néanmoins de devenir son amie, lui présentant une multitude de lieux et de gens différents. Lorsque son union bat de l'aile, Bobby est trop heureux de la consoler.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Gravier Productions

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Cinémaniak.net
50%
. Cinémaniak
Cote: 2,5 coeurs

Le majeur problème du film vient donc de son absence de vie... que ce soit au niveau des figurants toujours ultra-statiques dans les scènes du night club, mais également dans la mièvrerie des scènes dont la comédie de boulevard a déjà été 100 fois mieux filmée par Allen.

Cinéfilic
60%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 3 étoiles

Café Society n'est peut-être pas un très grand Allen… mais il s'agit d'un film agréable et divertissant, dans la veine du récent Magic in the Moonlight. Nous ne nous en plaindrons pas!

Agence QMI
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3,5 sur 5

Même si La Haute société est loin de Jasmine French ou de Minuit à Paris pour ne citer qu'eux, le long métrage demeure néanmoins agréable et léger. Mais n'y cherchez rien d'autre.

La Presse
70%
Marc Cassivi
Cote: 3,5 étoiles

Café Society est à la fois un hommage à l'âge d'or de Hollywood et un regard ironique sur la vacuité de la célébrité, l'importance démesurée accordée aux box-offices et l'hypocrisie du milieu du show-business - qui vaut pour hier comme pour aujourd'hui.

The Los Angeles Times
60%
Martin Bilodeau
Cote: (4) Bon

L'opposition entre deux univers, la difficulté d'échapper à sa condition, les années 1930, tout est là. La magie en moins. Certes, le film sans temps mort, très bien photographié par Vittorio Storaro, compte quelques instants forts.

The Los Angeles Times
60%
Glenn Kenny
Cote: 3 étoiles

The opening image of Café Society sets the tone: a breathtaking shot of an impossibly clear-blue swimming pool at dusk, surrounded by elegant people in formal wear.

La Presse
60%
Sylvie St-Jacques
Cote: 3 étoiles

And in Café Society, buoyed by the nuanced performances of Stewart and Eisenberg, the 80-year-old Allen creates a ravishing romance shot through with humor and heartbreak.

Joblo.com
50%
Eric Walkuski
Cote: 5/10

Cafe Society appears to have a lot on its mind but no interest in fleshing any of it out.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.