La grande année

Version en français
v.o.a. : The Big Year
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h40

Genre

Comédie

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

14 octobre 2011

Date de sortie du DVD

24 janvier 2012

Synopsis

Jamais un ornithologue n'a réussi à voir plus d'oiseaux en une seule année que Kenny Bostick, la légende vivante des observateurs américains. Comme il pressent que son record pourrait être en danger, il décide de retourner à la chasse pour une autre année, laissant derrière lui une femme à qui il avait fait la promesse de tout arrêter. Sur sa route, il fera la rencontre de Brad Harris, un jeune homme sympathique et plein d'entrain, et de Stu Preissler, un homme d'affaires à la retraite. Toute une année s'écoulera pendant laquelle les trois ornithologues se croiseront sans cesse dans leur quête américaine d'oiseaux. Qui l'emportera? Peut-être pas celui qu'on pourrait croire...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • DreamWorks SKG
  • Red Hour Films
  • Deuce Three Productions

Distributeur au Québec

  • 20th Century Fox
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
35%
Médiafilm
Cote: 5

Librement inspirée d'un fait vécu, cette comédie ravira surtout les passionnés d'ornithologie, qui feront plus facilement l'impasse sur le ton moralisateur du récit, l'absence de tension dramatique et le pathos de certaines scènes. La réalisation de David Frankel est toutefois vivante et les interprètes sont à la hauteur.

Canoë
60%
Liz Braun
Cote: 3

La grande année mise sur l'humour à travers ses trois personnages principaux: Owen Wilson campe un concurrent astucieux, Jack Black joue le rêveur sérieux et Steve Martin interprète le sage du groupe. Leurs péripéties loin de la maison ajoutent de l'aventure à l'histoire, et, donnons ce crédit aux acteurs, ils parviennent à transmettre le sens de l'émerveillement dont tout ornithologue va expérimenter en voyant une créature rare.

The Gazette
30%
Katherine Monk
Cote: 1.5

Either you deliver heart and soul through character, or through unified theme. The Big Year goes too small on all scores to earn its wings, and, as a result, is little more than a flightless turkey.

Cinema Blend
50%
Josh Tyler
Cote: 2.5

The Big Year goes to a lot of different places, but they never really seem to have much of an impact on anyone. Alternatively, there's something interesting buried in the kind of mad obsession it takes to engage in such a fruitless and ultimately empty endeavor as trying to see a lot of birds. Yet Big Year never does anything more than a cursory inspection of that aspect of this story.

Joblo.com
20%
Chris Bumbray
Cote: 2

It's really a shame how much THE BIG YEAR wastes the talents of everyone involved. Besides Martin, Wilson, and Black, this also features Tim Blake Nelson, Rashida Jones, Kevin Pollack, Joel McHale, Jim Parsons, and more but alas, there isn't so much as a chuckle from any of them.

La Presse
50%
Philippe Renaud
Cote: 2.5

Au bout d'une 1h40 assis au cinéma, force est de constater que l'observation d'oiseaux n'est pas un bon sujet de comédie. Tout au plus, le sujet d'un petit film cute qui sera bien à sa place le samedi après-midi à la télé.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

A genial, amusing and somewhat unfathomable about three guys for whom birdwatching takes precedence over all else in life.

USA Today
Claudia Puig

Though it's more likely to inspire smiles than chuckles, this gently charming comedy about a trio of birders is based on a winning premise, likable performances and stunning natural vistas.

The New York Times
A. O. Scott

Apart from a few reliably hilarious sight gags — Mr. Black falls off a rock, rides a bicycle, paddles a canoe, etc. — the comedy of The Big Year is gentle and low key.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.