La fille du train

Version en français
v.o.a. : The Girl on the Train
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec

Durée

1h52

Genre

Suspense psychologique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

7 octobre 2016

Synopsis

Chaque jour, de la fenêtre de son train, Rachel observe les gens vivant dans les maisons près du rail. Elle s'attarde plus particulièrement à un couple qui semble mener une existence parfaite. Quand elle aperçoit la femme avec un autre homme que son mari, Rachel perd ses moyens et sent le besoin de faire payer l'infidèle. Elle se noie alors dans l'alcool, comme elle a désormais l'habitude de le faire et se réveille le lendemain couverte de sang sans aucun souvenir de la veille. Quand elle apprend que la jeune femme qu'elle épiait a disparu, elle s'évertue à découvrir la vérité et le rôle qu'elle a eu à y jouer.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Amblin Entertainment
  • DreamWorks SKG
  • Marc Platt Productions
  • Reliance Entertainment

Distributeur au Québec

  • Universal Pictures
Horaire cinéma
Revues de presse
Médiafilm
45%
Helen Faradji
Cote: (5) Moyen

La mise en scène de Tate Taylor laisse également à désirer: direction photo terne, crue et jaunâtre, montage trop haché, ralentis et accélérés ringards, musique envahissante... Pourtant, malgré ces effets de style maladroits, restent de très convaincantes performances d'actrices: Haley Bennett est évanescente et mystérieuse, Rebecca Ferguson joue avec sensibilité une femme au foyer dépassée et surtout, Emily Blunt bouleverse en ex-épouse fragile et détruite.

Ton Canapé
55%
Miguel Plante
Cote: 5,5/10

Il aurait peut-être été sage de laisser murir le scénario quelque peu avant d'en faire un film. On peut en effet se questionner sur la rapidité de l'adaptation cinématographique, qui est arrivée presque un an après la parution du livre .

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

Tate Taylor n'est pas David Fincher, tant s'en faut. Et Paula Hawkins n'est pas Gillian Flynn. La fille du train ne peut donc pas être Les apparences (Gone Girl) 2 - il souffrirait de la comparaison. Une fois ceci accepté, on peut le regarder pour ce qu'il est : un amalgame de suspense et de drame psychologique dont les pièces du puzzle se déposent lentement, mais sûrement. Mais surtout un film porté par une extraordinaire performance d'Emily Blunt dans le rôle-titre.

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 sur 5

Malheureusement, le dénouement, que certains spectateurs n'anticiperont pas, n'apporte pas la satisfaction espérée, peut-être parce que le suspense a été trop monté en épingle.

Cinéfilic
15%
Miryam Charles
Cote: 1,5 étoiles

Le film aurait pu offrir un portrait terrifiant et une réflexion profonde sur les relations de couple malsaines. Il n'en est rien!

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

He almost makes the film seem good from time to time.

Joblo.com
30%
Chris Bumbray
Cote: 3/10

Rarely has a two hour thriller felt so punishing to sit through as The Girl on the Train.

Cinema Blend
70%
Eric Eisenberg
Cote: 3 1/2 étoiles

A big part of the enjoyment stems from Emily Blunt's presence, as the actress gives a magnificent performance in The Girl On The Train that arguably ranks as the best of her career to date.

Rogerebert.com
30%
Christy Lemire
Cote: 1 1/2 étoiles

The allure of The Girl on the Train was never the whodunit element of Paula Hawkins’ hugely popular page-turner. 

The Wrap
Robert Abele

A strong lead performance is about all this bungled adaptation of Paula Hawkins’s twisty novel has to offer.

Variety
Owen Gleiberman

Emily Blunt excels as the broken-down heroine of Paula Hawkins' bestseller: a fragmented thriller soap opera of sex, booze, violence, and postfeminist empathy.

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

Paula Hawkins' bestseller about depressed, daydreaming commuter gets just the right lurid-adaptation treatment.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.