La fête des mères

Version en français
v.o.a. : Mother's Day
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h58

Genre

Comédie

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

29 avril 2016

Date de sortie du DVD

2 août 2016

Synopsis

Chaque maman vit bien différemment le jour de la fête des Mères. Sandy était une heureuse divorcée jusqu'à ce que son ex-époux lui apprenne qu'il s'était remarié. Elle doit désormais se battre pour l'amour de ses fils. Les soeurs Jesse et Gabi ont toujours caché leurs histoires d'amour à leur mère conservatrice, mais des conjonctures inattendues les forceront à tout révéler. Miranda, une femme d'affaires prospère, voit sa vie bouleversée lorsque sa fille, qu'elle a abandonnée à la naissance, demande à la voir. Bradley, père célibataire depuis que sa femme est décédée il y a un an, s'efforce de faire de la fête des mères, un moment heureux pour ses deux filles.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Gulfstream Pictures
  • PalmStar Media Capital
  • Rice Films

Distributeur au Québec

  • Remstar
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Manon Dumais
Cote: (5) Moyen

Encore une fois, le scénario se résume à une suite de chassés-croisés artificiels et parfois mélos, fertiles en situations forcées, revirements télégraphiés et blagues faciles.

La Presse
40%
Marc-André Lussier
Cote: 2 étoiles

Avec Mother's Day, le vétéran Garry Marshall met un terme à une trilogie qu'on dirait directement inspirée d'une série de cartes de souhaits. Et, bien franchement, ce n'est pas trop tôt.

Agence QMI
50%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2,5 étoiles

Si l'ensemble de La fête des mères est hautement convenu, truffé de lieux communs et ne comprend aucune surprise, le rythme - le long métrage ne cesse d'aller d'un personnage à l'autre très rapidement - est agréablement soutenu, bien que cette vitesse empêche un réel attachement aux protagonistes.

The Hollywood Reporter
Jon Frosch

What's most dispiriting about Mother's Day is how little life there is in it, how difficult the film is to connect to despite the inherent relatability of the material. It's a movie not even a mother could love.

Rogerebert.com
10%
Peter Sobczynski
Cote: 1/2 étoile

Do you like films that are so wildly overstuffed with characters and subplots that the finale requires a child’s life-threatening asthma attack, a karaoke-related injury and a recalcitrant vending machine to bring two characters together at last?

The Wrap
Alonso Duralde

Laugh-free and witless, this blandfest seemingly has no idea how human beings speak or behave (or what computers do).

Variety
Andrew Barker

Garry Marshall crashes another holiday with this disappointing star-filled dramedy.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.