La cabane dans les bois

Version en français
v.o.a. : The Cabin in the Woods
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec
Disponible en digital

Durée

1h35

Genre

Épouvante

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

13 avril 2012

Date de sortie du DVD

18 septembre 2012

Synopsis

Dana et ses amis Jules, Curt, Marty et Holden se rendent dans une petite cabane dans les bois pour une fin de semaine de détente. Pendant ce temps, Sitterson et son collègue Hadley se préparent pour une autre journée de travail dans leur centre de commandement. À la cabane, les cinq jeunes s'amusent bien malgré le climat d'étrangeté qui règne sur les lieux. Les choses ne s'arrangent pas lorsqu'ils découvrent, dans le sous-sol, de mystérieux et effrayants objets et lorsqu'une famille de morts-vivants qui a déjà habité la maison les attaque par surprise. Et pour Sitterson et Hadley, cette journée au bureau n'est vraiment pas comme les autres.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Producteurs

Studio de production

  • Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)

Distributeur au Québec

  • Alliance Vivafilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
45%
Médiafilm
Cote: 5 (Moyen)

Au final son intrigue laborieuse se perd en élucubrations et échoue sur les deux tableaux : faire rire et faire peur.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3,5 étoiles

L'idée était ambitieuse, bourrée de trouvailles hallucinantes. Sa concrétisation joue d'imprévisibilité, brille d'originalité et est jouissive dans l'horreur comme dans l'humour. On ne peut que rêver (et cauchemarder) une suite.

Lecinema.ca
80%
Martin Gignac
Cote: 4 étoiles

Est-il possible de révolutionner un genre aussi éprouvé que l'horreur? The Cabin in the Woods mise le tout pour le tout et il pourrait très bien avoir réussi. Les joies de vivre à une époque postmoderne.

Voir
80%
Manon Dumais
Cote: 4 étoiles

Les aficionados jubileront devant ce divertissement aussi déluré qu'amusant.

Canoë
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 étoiles

La suite est une succession et un mélange ininterrompus de rebondissements, de sauts, de rires, de cris, de sang et d'interrogations, car les réponses sont divulguées avec un art consommé du suspense au fur et à mesure du film.

Cinema Blend
90%
Katey Rich
Cote: 4.5 stars

The Cabin in the Woods is a genre exercise at heart, and though it has the potential for real greatness - at certain points you might think Goddard could take this story anywhere - it settles for ultimate audience satisfaction, which is pretty close to greatness anyway.

Panorama-Cinéma
70%
Mathieu Li-Goyette
Cote: 7 - Très bien

La grande intelligence de The Cabin in the Woods (n'étant pas un formidable admirateur du slasher en général, je pèse mes mots quant à cette « intelligence » royalement authentique), c'est de présenter la redite inhérente au genre tout en l'excusant dans sa diégèse.

Joblo.com
80%
Eric Walkuski
Cote: 8/10

The Cabin in the Woods is pure, giddy entertainment from start to finish, and that's what truly sticks with you. It's a rare occasion to leave a theater smiling from ear to ear and talking about how you can't wait to see a movie again, but Cabin absolutely has that effect. You won't want to miss it.

The Hollywood Reporter
David Rooney

Joss Whedon and Drew Goddard's eagerly anticipated attempt to turn the modern horror movie on its head is too enamored of its own games to be scary, shrewd or more than occasionally funny.

USA Today
75%
Claudia Puig
Cote: *** (out of four)

Ultimately, though, this is a sendup of the genre, and as such, it's not scary as much as it is funny.

Rolling Stone
88%
Peter Travers
Cote: *** 1/2 (out of four)

By turning splatter formula on its empty head, Cabin shows you can unleash a fire-breathing horror film without leaving your brain or your heart on the killing floor.

The New York Times
A. O. Scott

With compulsive effort that is meant to feel like giddy abandon, they have tried to make a horror movie that is frightening, original and knowing, all at the same time. Two out of three is not bad, given the difficulty of the task. A wink can sometimes undermine a scare.

Téléchargez gratuitement l'application pour iPhone
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par AOL Canada Logo Moviefone
© 2014 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.