L'immigrante

Version en français
v.o.a. : The Immigrant
v.o.a.s.-t.f. : L'immigrante
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

2h00

Genre

Drame

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

23 mai 2014

Date de sortie du DVD

16 décembre 2014

Synopsis

921, New York. Ewa et sa soeur Magda débarquent à Ellis Island afin de commencer une nouvelle vie. Les médecins découvrent toutefois que Magda est malade et elle est placée en quarantaine, tandis qu'Ewa doit être renvoyée en Pologne. Repérée par Bruno, qui fait en sorte de la faire libérer, elle emménage avec lui à Manhattan, où, sans famille et sans argent, elle se résigne à se prostituer afin d'amasser l'argent nécessaire pour faire soigner sa soeur. Ewa fait aussi la rencontre d'Orlando, un magicien bienveillant et cousin de Bruno, qui attise la jalousie de ce dernier.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Worldview Entertainment
  • Keep Your Head
  • Kingsgate Films

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Pierre Blais
Cote: 3 (Très bon)

Mélodrame pleinement assumé, dont le traitement classique est accentué par les images aux teintes sépia, The Immigrant est mis en scène avec une rare maîtrise.

La Presse
Catherine Schlager

Inégal, The Immigrant ne marquera certes pas la filmographie de James Gray. Il devrait toutefois ravir les amateurs de l'actrice Marion Cotillard.

Voir
70%
Valérie Thérien
Cote: 3,5 étoiles

The Immigrant démontre une plus grande maturité et une plus grande maîtrise chez le réalisateur.

Agence QMI
80%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 4 sur 5

Les prestations de Marion Cotillard (qui fait une Polonaise convaincante), Joaquin Phoenix (l'acteur fétiche de James Gray) et Jeremy Renner sont irréprochables et filmés de main de maître par le cinéaste.

24imag
Helen Faradji
Cote: 24 images recommande

Un mélo digne et puissant, profitant d'une musique ciselant les émotions, les rendant presque cristallines, d'une direction photo chaude et contrastée (signée Darius Khondji, nouveau chouchou de ces cinéastes), de performances d'une vulnérabilité à couper le souffle (la Cotillard, donc, jamais aussi fragile et mystérieuse que dans ce rôle écrit pour elle, mais aussi Jeremy Renner, surprenant, Joaquin Phoenix, impressionnant, comme toujours, en manipulateur instable).

Panorama-Cinéma
80%
Alexandre Fontaine Rousseau
Cote: 8 - Excellent

Tout, chez Gray, possède un sens. Tout est résolument cinématographique.

Cinéfilic
70%
Martin Gignac
Cote: 3,5 étoiles

Le scénario a beau être riche et complexe, il manque cependant un peu de relief. L'héroïne est beaucoup trop lisse, ce qui empêche l'émotion de percer. Surtout que Marion Cotillard n'arrive pas suffisamment à nuancer son jeu, créant trop souvent une barrière entre sa souffrance et l'attachement que peut éprouver le spectateur à son égard.

Séquences
Sami Gnaba
Cote: Très bon

Fruit d'une reconstitution d'époque minutieuse, d'une distribution fabuleuse (le film marque une vraie renaissance de jeu pour Marion Cotillard) et d'une mise en scène élégante multipliant les morceaux de bravoure (la séquence finale ou celle de l'église notamment), The Immigrant porte le cinéma de Gray vers des nouveaux sommets.

Joblo.com
80%
Chris Bumbray
Cote: 8/10

While it's a challenging film, and certainly not an easy watch, The Immigrant is often brilliant and well worth checking out.

Rolling Stone
75%
Peter Travers
Cote: *** (out of four)

What sounds like undiluted melodrama with the hounds forever nipping at Ewa's heels is transformed by Gray into a mesmerizing meditation on the broken American promise.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.