L'arbre

Version en français
v.o.a. : The Tree
v.o.a.s.-t.f. : L'arbre
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.

Durée

1h41

Genre

Drame

Origine

  • France
  • Australie

Date de sortie au Québec

8 juillet 2011

Date de sortie du DVD

25 octobre 2011

Synopsis

Depuis de nombreuses années, Dawn, Peter et leurs quatre enfants vivent dans une petite maison éloignée de tout, en plein coeur de l'Australie. Un jour, Peter est victime d'une crise cardiaque et meurt sur le coup. Simone, la plus jeune de la famille, est certaine que son père s'est réincarné dans l'immense figuier qui voisine leur demeure. Dawn refuse d'abord de l'entendre, puisqu'elle doit se reprendre en main et assurer l'avenir de sa famille en se trouvant un boulot, mais comme les problèmes causés par l'arbre se font de plus en plus importants, l'attention de Dawn se tourne enfin vers celui-ci. Elle n'a plus le choix : elle doit se résoudre à le faire disparaître, pour le bien de sa famille.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Les Films du Poisson
  • Taylor Media
  • Screen Australia
  • Arte France cinéma

Distributeur au Québec

  • Métropole Films Distribution
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
75%
Louis-Paul Rioux
Cote: 3 (Très bon)

La réalisation souple de Bertuccelli illustre aussi bien le quotidien dans une campagne australienne austère et magnifique, que les puissantes forces de la nature venues dicter leur destin à ces êtres en reconstruction.

La Presse
70%
Mario Cloutier
Cote: 3,5 étoiles

La vie reprend et Julie Bertucelli la filme dans sa simplicité quotidienne et dans sa complexité émotionnelle. Entre les deux, l'arbre et la nature envahissante s'imposent. La leçon de vie est là, incontournable, apaisante.

Lecinema.ca
60%
Martin Gignac
Cote: 3 étoiles

Charlotte Gainsbourg brille de mille feux dans L'arbr» de Julie Bertuccelli, un drame honorable au symbolisme parfois trop chargé qui est alimenté par un sujet incendiaire et un traitement doux amer.

Voir
70%
Manon Dumais
Cote: 3,5 étoiles

Rarement un film sur le deuil n'aura été aussi lumineux que L'arbre. De fait, Bertuccelli s'éloigne totalement du mélo en filmant avec tendresse la vie quotidienne d'une famille endeuillée dans un huis clos joliment bordélique.

24imag
Juliette Ruer

La petite blonde joue bien, autant qu'elle tape sur les nerfs. Nouvelle approche du deuil? Non. Tout dans le film veut transmettre une émotion organique et sensuelle, mais rien n'y fait et l'intérêt pour cette famille qui surfe sur sa peine se dilue.

The Gazette
70%
Brendan Kelly
Cote: 3.5 out of five

On paper, it sounds like first-class flaky fare. But somehow the movie, a French-Australian co-production that closed the Cannes Film Festival last year, works, and the result is a memorable, quite moving piece.

Le Nouvel Obs
50%
Jean-Philippe Guerand
Cote: 2 étoiles

Julie Bertuccelli établit d'emblée un parallèle très convaincant entre l'expression des sentiments refoulés et une nature omniprésente dans le moindre geste de la vie quotidienne, de ces grenouilles qui bouchent les canalisations à une tempête homérique.

Le Parisien
75%
Marie Sauvion
Cote: 3 étoiles

Tout en s'arrêtant à l'orée du fantastique, L'Arbre séduit par sa beauté et son étrangeté volontairement dénuée de psychologie.

Le Point
François-Guillaume Lorrain

Bertuccelli échappe à la lourdeur du symbolisme et parvient, sur un thème tragique, à nous emmener dans un conte délicat, déphasé et parfois poétique.

L'Express
Julien Welter

Même si elle ne va jamais aussi loin que Peter Weir ou Jane Campion dans le rapport entre l'homme et la nature (le film se déroule en Australie), Bertuccelli s'invite dans un genre mélo-fantastique peu exploité. Il lui aurait juste fallu l'aborder avec davantage de conviction.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.