L'affaire SK1

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : SK1 (Serial Killer number 1)
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h56

Genre

Drame policier

Origine

  • France

Date de sortie au Québec

19 juin 2015

Date de sortie du DVD

22 septembre 2015

Synopsis

Paris, 2001. Guy Georges est accusé d'avoir violé et assassiné des femmes et ses avocats mettent en doute les tests d'ADN et ses aveux qui ont été obtenus par la force. L'inspecteur Franck Magne assiste au procès et il se remémore son enquête qui a été primordiale dans cette affaire. Dix ans plus tôt, il faisait son entrée à la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres. Le décès brutal d'une jeune fille l'a marqué et au cours des années suivantes, des meurtres similaires se sont reproduits. Convaincu qu'il s'agit du même tueur, Franck a fait l'impossible pour le retrouver...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Labyrinthe Films
  • Movie Pictures
  • France 3 Cinéma
  • Cinéfrance 1888
  • SND
  • Mondatta Films
  • Bethsabée Mucho

Distributeur au Québec

  • AZ Films
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: 4 (Bon)

Vibrante, verbomotrice, cette chronique policière et judiciaire un peu vieille école fascine en partie grâce à son approche honnête, qui consiste à illustrer l'impuissance des enquêteurs et la responsabilité de la société française dans la fabrication d'un monstre.

Cinéfilic
70%
Sébastien Veilleux
Cote: 3,5 étoiles

En sommes, à une époque où les bonnes intrigues policières sont reléguées au petit écran, c'est rassurant de voir qu'un long-métrage ose encore dépeindre une enquête aussi complexe sans user des raccourcis habituels. L'affaire SK1 est sans conteste l'un des meilleurs drames judiciaires des dernières années.

Agence QMI
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3,5 étoiles

Sobriété, minutie, sérieux s'avèrent très efficaces pour raconter cette histoire. 

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

Pour un premier long métrage, il s'agit néanmoins d'une belle réussite, portée par une forte distribution - Olivier Gourmet, dans la peau de l'inspecteur Bougon (!), est égal à lui-même. Un film courageux aussi dans sa volonté de montrer la vraie nature humaine et non pas un divertissement de pacotille.

Le Parisien
100%
Hubert Lizé
Cote: 4 étoiles

Un polar d'une sobriété exemplaire.

L'Express
Éric Libiot

Mais ce qui devait être l'histoire d'une obsession -un flic cherche un assassin-, fil rouge que le cinéaste pose pourtant dès le début du film, n'est finalement qu'un agrégat d'intrigues plus ou moins parallèles : guerre des polices, portraits d'enquêteurs, suivi d'un dossier, souci de reconstitution historique...

Le Monde
Frank Nouchi

« L'Affaire SK1 » est un bon film, la reconstitution réussie d'une affaire criminelle hors norme. Cette réussite, le film la doit non seulement à une écriture particulièrement soignée, mais aussi à l'interprétation de certains acteurs (...).

Libération
Guillaume Tion

Porté par un plateau brillant (Personnaz, Gourmet, Baye et Adama Niane) et par le sérieux que son sujet impose, l'Affaire SK1 se situe à contre-courant de la production française de polar.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.