L'acte de tuer

Version originale en indonésien avec sous-titres en français
v.o.ind.s.-t.a. : The Act of Killing
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h57

Genre

Documentaire

Origine

  • Danemark
  • Norvège
  • Grande-Bretagne

Date de sortie au Québec

9 août 2013

Synopsis

Dans les années 60, plus d'un million d'individus soupçonnés d'être communistes ont été exécutés en Indonésie par des escouades de la mort. De ces groupes est née une organisation paramilitaire encore très influente dans les hautes sphères politiques du pays. Cinquante ans plus tard, l'ancien leader de l'une de ces escouades accepte - au nom de l'Histoire - de prendre part à un film cherchant à exposer les méthodes employées par celles-ci. Appelé à jouer son propre rôle, mais également celui de ses victimes, le bourreau a alors une tout autre perspective des gestes qu'il a perpétrés jadis au nom de ce qu'il croyait être le bien.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Final Cut for Real
  • Novaya Zemlya
  • Piraya Film A/S

Distributeur au Québec

  • EyeSteelFilm
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Helen Faradji
Cote: 4 (Bon)

S'il étonne par son discours troublant sur le déni de justice et l'impossibilité de rédemption par l'art, et si son refus catégorique de tout manichéisme surprend, reste un film au point de vue si ouvert, et parfois même confus, qu'il déstabilise plus qu'il ne passionne.

24imag
Serge Abiaad

Oppenheimer ne juge pas et le cinéma ici ne pense pas ; il n'est que pansement, car il revient aux hommes de soigner les plaies.

La Presse
90%
Chantal Guy
Cote: 4,5 étoiles

Si vous n'avez qu'un seul documentaire à voir cette année, c'est celui-là. Brillant, puissant, ahurissant, désespérant: les qualificatifs manquent pour rendre compte du choc de cette bombe cinématographique.

Panorama-Cinéma
90%
Mathieu Li-Goyette
Cote: 9 - Remarquable

En ce sens, Oppenheimer met en place un contexte dangereux, mais aussi captivant, car il nous en révèle plus sur notre nature que nombre d'autres documents sur la violence humaine.

Séquences
Charles-Henri Ramond
Cote: Très bon

Recréée à la manière d'un spectacle haut en couleurs, l'horreur montrée par Oppenheimer, ainsi que le règne de la terreur qu'elle engendre, prend la forme d'un théâtre populaire, absurde, irréel, mais jamais banalisé.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.