Joy

Version en français
v.o.a. : Joy
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

1h44

Genre

Chronique biographique

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

25 décembre 2015

Date de sortie du DVD

3 mai 2016

Synopsis

La vie de Joy n'est pas de tout repos. Entre ses enfants en bas âge, son ancien mari qui habite au sous-sol, sa mère dépendante à la télévision, sa grand-mère bienveillante et son père qui revient habiter à la maison, il n'y a pas de quoi s'ennuyer. Misérable dans son travail, elle a l'idée de créer une serpillière spéciale à force de se faire mal aux mains en ramassant les dégâts des autres. Afin de concrétiser son invention, la jeune femme met sa famille récalcitrante à contribution. Il ne lui manque qu'un contact pour faire connaître ce produit domestique au grand public...

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Annapurna Pictures
  • Davis Entertainment

Distributeur au Québec

  • 20th Century Fox
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Médiafilm
Cote: (4) Bon

Malgré des personnages secondaires sous-développés et une narration que l'on aurait espéré plus déjantée, cette fable librement inspirée d'une histoire vraie comporte de beaux moments, attribuables à la composition gracieuse de Jennifer Lawrence, aux effets de style bien dosés de la mise en scène de David O'Russell et à une trame sonore exquise.

Rogerebert.com
60%
Sheila O'Malley
Cote: 3 étoiles

Joy demands that the audience become emotionally invested in a mop. It's ridiculous. 

Entertainment Weekly
65%
Leah Greenblatt
Cote: C-

If only Russell trusted Mangano's true story. Instead, he’s turned her life into a over-staged mess of awkward exposition, contrived dialogue, and characters so willfully unreal they feel acrylic.

Volture
David Edelstein

Equilibrium makes Russell a dull boy.

Variety
Justin Chang

The mop is miraculous. David O. Russell's latest movie, not so much.

Rolling Stone
50%
Peter Travers
Cote: 2 1/2 étoiles

Sadly, Russell's movie is not a joy forever. Happily, Lawrence is.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

That the film itself is nearly as chaotic as the clan it examines can either be regarded as an admirable artistic correlative or a crippling defect, but the splendidly dexterous cast ensures that this goofy success story (...).

Joblo.com
60%
Chris Bumbray
Cote: 6/10

While Joy is nonetheless entertaining, it feels like an exercise in style over substance and for all Russell's effort to give this a Scorsese-like epic feel (...).

Cinema Blend
70%
Sean O'Connell
Cote: 3 1/2 étoiles

Feels more like Silver Linings than American Hustle (which is good), but a transcendent Jennifer Lawrence performance can't quite clean up all of the movie's messes.

The Wrap
Alonso Duralde

Actress' third collaboration with David O. Russell has the ambition of Silver Linings Playbook and American Hustle but is undone by script and tone problems.

Cinéfilic
50%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 2,5 étoiles

Avec ses allures de film de famille dysfonctionelle (qui permet à De Niro d'en faire encore des tonnes), Joy fait en réalité l'éloge du poussiéreux rêve américain (la self made woman Joy réussit à prendre la tête d'un empire grâce à son courage, sa persévérance et son envie d'entreprendre).

Agence QMI
40%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2 sur 5

David O. Russell a raté son coup avec ce film.

La Presse
70%
Marc-André Lussier
Cote: 3,5 étoiles

Et puis, il y a Jennifer Lawrence. Véritable force de la nature, la comédienne trouve toujours ici la note juste. Elle donne à son personnage une véritable profondeur, malgré le désordre dans lequel baigne cette histoire par ailleurs divertissante.

Séquences
70%
Élie Castiel
Cote: 3,5 étoiles

Entre les tours de phrase assassins et les sous-entendus narquois, Joy est un plaisir de tous les instants.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.