Jack Reacher : Sans retour

Version en français
v.o.a. : Jack Reacher: Never Go Back
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Doublé au Québec
Disponible en Imax

Durée

1h58

Genre

Film d'action

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

21 octobre 2016

Synopsis

Bien qu'il soit un ancien policier militaire solitaire, Jack Reacher n'a pas pris sa retraite, secondant la Major Susan Turner dans ses enquêtes. Lorsque Susan est mise aux arrêts pour espionnage, Jack tente de l'aider en s'entretenant avec son avocat. Ce dernier est rapidement retrouvé mort et Reacher est suspecté du crime. Incarcéré à son tour, il arrive à s'évader en compagnie de Turner, alors qu?ils sont déterminés à trouver les responsables de ce complot. L'ancien policier militaire implique également dans sa quête Samantha, une adolescente de 15 ans qui pourrait être sa fille et une cible idéale pour ses ennemis.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Producteurs

Studio de production

  • Paramount Pictures
  • Skydance Productions
  • TC Productions

Distributeur au Québec

  • Paramount Pictures
Horaire cinéma
Revues de presse
Médiafilm
45%
Louis-Paul Rioux
Cote: (5) Moyen

La dynamique quasi familiale établie entre les fugitifs et l'adolescente indocile (pétillante Danika Yarosh) procure bien quelques moments drôles ou émouvants, mais elle occasionne également plusieurs baisses de rythme.

The Wrap
Alonso Duralde

Jack Reacher: Never Go Back’ Review: Tom Cruise Hits Marks, Punches Faces in Fun, Formulaic Sequel.

Volture
David Edelstein

Anyway, Jack Reacher: Never Go Back has an excellent, cathartic killing with all four limbs broken and a final, orgasmic taunt. Maybe Cruise’s Reacher isn’t asexual after all.

Variety
Peter Debruge

Tom Cruise reteams with 'The Last Samurai' director Edward Zwick, reprising a character that unwisely forces him to suppress his natural charisma.

Rolling Stone
60%
Peter Travers
Cote: 3 étoiles

The star gives author Lee Childs' action-lit ex-military hero an agility, rage and quick wit in this satisfying sequel.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

For an actor who usually seems all-in no matter what he's doing, Cruise comes off as somewhat less engaged than usual here, just going through the motions compared to, certainly, his last Mission: Impossible outing.

Rogerebert.com
40%
Matt Zoller Seitz
Cote: 2 étoiles

Cruise does some of his career-best acting in this scene (...).

Cinema Blend
40%
Sean O'Connell
Cote: 2 étoiles

Jack Reacher: Never Go Back looks so inferior in comparison to its predecessor that its warts stand out like speed bumps in a school parking lot.

Joblo.com
70%
Chris Bumbray
Cote: 7/10

You can’t go wrong with Cruise, as his vehicles rarely go wrong.

Séquences
50%
Luc Chaput
Cote: 2,5 étoiles

Tom Cruise semble peu impliqué dans cette interprétation d'un rôle où la brutalité et le masochisme se conjuguent d'une bizarre manière. Cette dernière collaboration de Zwick et Cruise est donc d'un niveau de beaucoup inférieur à The Last Samurai que Cruise avait également produit.

Agence QMI
60%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3 sur 5

Solide et bien troussé tout en étant néanmoins inférieur aux Mission: Impossible, Jack Reacher: Sans retour est un Tom Cruise typique, l'acteur s'assurant toujours de livrer ce que veulent ses fans.

La Presse
15%
Hugo Meunier
Cote: 1,5 étoile

Prenez tous les clichés imaginables d'un film d'action classique, ajoutez une icône hollywoodienne vieillissante qui persiste à jouer les surhommes et saupoudrez le tout d'un budget d'environ 100 millions: vous obtiendrez Jack Reacher: Never Go Back.

Cinémaniak.net
40%
. Cinémaniak
Cote: 2 coeurs

Sans réussir à coller ni au film d'action ni au thriller, la suite de Jack Reacher, Never go back signee Edward Zwick est de très moyenne qualité avec des scènes collées bout à bout les unes aux autres et un scénario au combien prévisible et faible !

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.