Affiche du film  Il pleut des hamburgers 2
© Sony Pictures Canada

Il pleut des hamburgers 2

Version en français
v.o.a. : Cloudy with a Chance of Meatballs 2
27 septembre 2013

Après la tempête

Photo Par Karl Filion

Alors que Cloudy wih a Chance of Meatballs, qui a pris l'affiche en 2009, était déstabilisant, effréné et hilarant (ma critique laudative ici), Cloudy with a Chance of Meatballs 2 est... correct. Il ne s'agit évidemment pas de la même surprise que de découvrir un film d'animation audacieux et délirant qui tirait dans tous les sens avec une créativité sans cesse renouvelée; ici, les balises sont plus claires, et si on trouve encore plusieurs bonnes idées au fil du récit de ce deuxième volet, la plupart des revirements sont beaucoup plus prévisibles. Surtout que le film s'étire inutilement et que les personnages nous paraissent moins assumés.

On passe donc un bon moment avec Cloudy with a Chance of Meatballs 2, mais sans plus. Pourtant, le film conserve le ton cartoonesque qui faisait tout le charme du premier volet; les « créatures » mi-animales mi-bouffe créées par la machine de Flint Lockwood sont vraiment amusantes et créatives, mais... Les enjeux sont tellement faibles et attendus, qu’il nous suffit d'attendre qu'ils s'accomplissent, en espérant que ça ne soit pas trop long. Cela risque de plaire aux enfants, qui ont de très bonnes chances de passer un bon moment, mais cela rend le film beaucoup moins universel que son prédécesseur.

Exception faite du personnage central de Flint Lockwood, les protagonistes sont aussi moins séduisants, et leur complicité moins amusante, sans qu'on ne puisse explicitement dire pourquoi... L'antagoniste, Chester V, l'idole de Flint, est assez faible, et son plan assez peu élaboré. Et l'exemple du singe Steve, gaspillé et redondant, donne une idée du ton général de l'humour, qui rate souvent la cible. Le travail vocal est cependant toujours compétent.

Que les créatifs Chris Miller et Phil Lord (ils ont aussi fait le génial 21 Jump Street) aient été remplacés par Kris Pearn et Cody Cameron à la réalisation y est peut-être pour beaucoup; ces derniers sont des animateurs de talent ayant participé à plusieurs excellents films familiaux ces dernières années, mais il s'agit de leur première véritable expérience de réalisation. Car oui, l'animation fluide et colorée de Cloudy with a Chance of Meatballs 2 est tout à fait à la hauteur des attentes, comme c'est pratiquement toujours le cas de nos jours avec ces films d'animation familiaux. Mais il manque l'énergie et la folie du premier volet.

C'est aussi simple que ça : le travail bien fait de ce deuxième volet n'équivaut pas à l'agréable surprise qu'était le premier film. Même si les personnages sont fidèles à eux-mêmes et malgré une intention très claire de suivre les traces du premier film, Cloudy with a Chance of Meatballs 2 ne parvient pas à répéter le succès, inexplicable d'ailleurs, de son prédécesseur.

Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.