Affiche du film Hitch
© Columbia Pictures

Hitch

Version en français
v.o.a. : Hitch
26 juillet 2005

Mode d'emploi

Photo Par Karl Filion
Voyez la recette pour faire une comédie romantique efficace en sept étapes faciles. Le secret est dans les détails. Surtout, ne pas surchauffer.

1. Engagez un charmeur en pleine possession de ses moyens, une jolie compagne et un ami maladroit pour vous permettre de créer le plus de situations loufoques possibles. Assurez-vous que votre vedette possède un grand charisme et une assurance contagieuse. Lui et sa collègue pourront de cette façon développer une belle complicité, l'ingrédient le plus important de la recette. Surprenez votre public en ajoutant la prestation épicée de l'ami maladroit en lui donnant une personnalité bien définie et une naïveté adorable. (Suggestions : Will Smith, Eva Mendes et Kevin James, dans l'ordre.)

2. Ne réutilisez pas les situations habituelles. Trouvez de nouvelles idées, de nouveaux lieux, explorez toutes les possibilités. Par exemple, présentez les rencontres à la manière d'un vol, c'est à dire avec une narration et les images alternées de l'entraînement et de la réalité. Il en résulte systématiquement un rythme mieux cerné, donc plus approprié à une comédie romantique. Vous évitez ce faisant les longueurs et conserverez l'intérêt de la salle.

3. Donnez à vos dialogues une véritable saveur. En n'hésitant pas à leur ajouter un ingrédient secret : de la crédibilité, vous donnerez à votre recette une valeur d'ensemble, et éviterez le piège de la comédie de situation. Si vous les rendez plus réalistes, vos dialogues séduiront, et s'ils dégagent un certain cynisme ils plairont à coup sûr les plus mal-intentionnés des accompagnateurs présents pour la St-Valentin.

4. Dans l'ensemble, il faut que votre produit donne l'impression d'être plus qu'une simple comédie. En examinant – juste un peu – les meilleurs et les pires aspects d'une relation de couple ou d'une première rencontre, vous offrirez des pistes de réflexion aux plus perspicaces.

5. Ne surexposez pas la réalisation. Elle se doit d'être présente, c'est vrai, mais pas de voler la vedette. Assurez-vous qu'elle sert à l'histoire, pas qu'elle en fait une.

6. Vous devez faire rire. Donc, utilisez des malentendus, des imbroglios, des situations confuses et évitez le plus possible les blagues de mauvais goût. Même si la tentation est grande, essayez de ne pas présenter vos meilleures blagues dans la bande-annonce, vous en atténuerez l'effet. Pourtant, un gag latent est d'autant plus drôle qu'il faut voir comment on le provoque.

7. Finalement, mettez en place, le plus simplement du monde, le plus gros cliché de l'histoire des comédies romantiques pour la finale, et changez d'idée au dernier instant en utilisant avec adresse quelques-uns des indices que vous aurez laissés pendant le processus.

En suivant bien ce mode d'emploi, vous vous assurerez la sympathie du public et de la critique, qui vous pardonneront quelques erreurs de parcours, de rythme ou de stéréotypes agaçants. Parce que non, les critiques ne sont pas toujours exigeants et ils aiment aller au cinéma pour se divertir…quand la recette fonctionne.
Partager sur : Twitter Facebook
Photo Karl Filion

Mes dernières critiques

Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse
Le juge
Les apparences
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
2 temps 3 mouvements
Qu'est-ce qu'on fait ici?
L'épreuve : Le labyrinthe
Aimer, boire et chanter
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.