Histoire à faire peur

Version en français
v.o.a. : The Good Lie
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.
Film Québécois
Doublé au Québec

Durée

1h33

Genre

Suspense

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

3 mai 2013

Date de sortie du DVD

27 août 2013

Synopsis

Réuni avec ses amis autour d'un feu de camp, Cullen Francis écoute les histoires d'horreur qu'ils ont à raconter tout en pensant à la sienne. Récemment, suite à la mort accidentelle de sa mère, il a découvert qu'il était le fruit d'un viol brutal et que son véritable père était un criminel récidiviste. Se mettant à sa recherche, il apprend qu'il a été libéré récemment, et enquête donc afin de le retrouver. Son père adoptif Richard, très inquiet de ce que Cullen pourrait faire s'il le trouve, est lui aussi sur la piste.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Suki Films

Distributeur au Québec

  • Filmoption International

Liens

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Médiafilm
Cote: 6 (Pauvre)

Ce récit de vengeance simpliste et procédural, vainement ponctué d'histoires abracadabrantes en guise de contrepoints, rate tous ses "punchs".

La Presse
50%
Luc Boulanger
Cote: 2,5 étoiles

Le résultat donne un suspense pas nécessairement mauvais, mais aussi bâtard que son protagoniste.

Voir
30%
Manon Dumais
Cote: 1,5 étoile

Récit de vengeance dépourvu de subtilités et bardé d'invraisemblances, The Good Lie se révèle un téléfilm bas de gamme peuplé de personnages caricaturaux où les effets spéciaux ne sont guère plus convaincants que le coup de théâtre maladroitement amené.

Agence QMI
50%
Véronique Harvey
Cote: 2,5 étoiles

L'histoire en soi n'est pas mauvaise et le jeu des acteurs non plus. Mais, là où le bât blesse, c'est dans la petite mise en scène de « feu de camp entre amis » qui enrobe le récit.

Cinéfilic
40%
Martin Gignac
Cote: 2 étoiles

The Good Lie n'est donc rien de plus qu'un suspense dans la moyenne, pas vraiment recommandable mais pas à jeter complètement non plus. Derrière ses défauts se cache cette ambition qui pourra, un jour, on l'espère, porter fruit à son créateur.

Séquences
Charles-Henri Ramond
Cote: Moyen

Dans un casting manquant cruellement de profondeur, le jeune comédien Thomas Dekker à l'interprétation excessive se fait voler la vedette par la sobriété de l'acteur ontarien Matt Craven, un habitué des plateaux nord-américains.

Affaire de gars
60%
Philippe Michaud
Cote: 3 étoiles

Même si le long métrage commence un peu maladroitement, il se rattrape bien par la suite et réussit même à nous offrir une fin que l'on n'attendait pas forcément.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.