Henri Henri

Version originale en français
v.o.f.s.-t.a. : Henri Henri
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h40

Genre

Conte fantastique

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

7 novembre 2014

Date de sortie du DVD

24 février 2015

Synopsis

Henri a été élevé par des religieuses dans un couvent. Il habitait avec elles jusqu'à ce que les femmes, devenues vieilles, déménagent, le laissant seul derrière. Henri est relampeur. Depuis son tout jeune âge, il remplace les ampoules brûlées et met ainsi de la lumière dans la vie des gens. Après avoir suivi les signes, il se retrouve à travailler pour un commerce de lampes. Dans le cadre de son nouvel emploi, il rencontre un vieil homme qui s'efforce de ne pas oublier sa gloire passée et une jeune aveugle, guichetière dans un cinéma pour adultes, dont il tombe follement amoureux.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Christal Films
  • Gaëa Films

Distributeur au Québec

  • Les Films Séville
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
Martin Bilodeau
Cote: (4) Bon

L'intrigue manque parfois d'élan ou de vigueur, mais la sincérité et la générosité du coeur compensent. 

Le Soleil
60%
Éric Moreault
Cote: 3 étoiles

Henri Henri est enveloppé d'une certaine nostalgie d'une époque révolue, ce qui peut s'avérer agaçant. Il faut aussi être prêt à accepter la proposition, un peu bancale. La fantaisie permet bien des libertés dans le récit, mais Talbot tire parfois un peu trop l'élastique. 

Agence QMI
70%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 3,5 étoiles

Henri Henri est une excellente surprise malgré quelques maladresses (trop de jeux de mots, dénouement ultime prévisible, certains personnages sont superflus, etc.) et j’ai bien hâte de voir ce que Martin Talbot ira imaginer comme intrigue pour son prochain long métrage.

Cinémaniak.net
10%
Syril Tiar
Cote: 1 coeur

Par son manque de rythme imposé par une mise en scène trop lente, le montage se traîne les pieds et on s'enquiert, comme la célèbre metteure en scène québécoise, « À quelle heure, le punch ? ».

Séquences
40%
Patricia Robin
Cote: 2 étoiles

Par son manque de rythme imposé par une mise en scène trop lente, le montage se traîne les pieds et on s'enquiert, comme la célèbre metteure en scène québécoise, « À quelle heure, le punch ? ».

La Presse
70%
André Duchesne
Cote: 3,5 étoiles

Au-delà de ce qu'on peut appeler un feel-good movie, Martin Talbot a su évoquer avec maîtrise quelques éléments dramatiques. On pense notamment au thème de la solitude qui traverse le film de part en part.

Films du Québec
30%
Charles-Henri Ramond
Cote: 1,5 étoile

Ajoutez l'extrême lenteur du scénario et plusieurs moments creux et vous aurez un film - une bonne idée pourtant - dont on ne parvient jamais à pénétrer les mystères.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.