Godzilla

Version en français
v.o.a. : Godzilla
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Doublé au Québec

Durée

2h03

Genre

Aventures de science-fiction

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

16 mai 2014

Date de sortie du DVD

16 septembre 2014

Synopsis

1999, aux Philippines, deux scientifiques découvrent un nid de créatures mystérieuses. Quelques jours plus tard, un accident nucléaire causé par un tremblement de terre se produit au Japon. Quinze ans plus tard, l'ingénieur de l'usine détruite lors de la tragédie, Joe Brody, insiste pour visiter les lieux, croyant qu'un incident similaire est imminent. Son fils Ford, un soldat qui a laissé sa femme et son fils à San Francisco, l'accompagne. Ils découvrent un laboratoire contrôlé par l'armée où une créature monstrueuse est gardée en captivité. Lorsqu'elle s'échappe, l'armée se lance à ses trousses dans le Pacifique, où un monstre marin connu sous le nom de Godzilla émerge afin de l'affronter.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Studio de production

  • Disruption Entertainment
  • Legendary Pictures
  • Toho Company
  • Warner Bros

Distributeur au Québec

  • Warner Bros. Canada
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
60%
André Caron
Cote: 4 (Bon)

Plusieurs idées visuelles très fortes, certaines prolongeant la thématique de son film précédent, illustrent cette perspective à travers une réalisation inventive, parsemée de clins d'oeil qui raviront les cinéphiles.

Panorama-Cinéma
80%
Jean-François Vandeuren
Cote: 8 - Excellent

Oeuvre cataclysmique pénétrante et d'une grande virtuosité, Godzilla étonne et détonne, guidé par un flair visuel des plus revigorants, venant lui-même cimenter un ensemble de concepts fascinants, et surtout brillamment exprimés.

Agence QMI
70%
Bruce Kirkland
Cote: 3,5/5

Cranston sort du lot, insufflant à son personnage une sorte de folie convaincante. Adoptant un accent américain, Taylor-Johnson est un héros militaire comme on les aime. Olsen est bonne, mais marginalisée. Le personnage de Strathairn débite des énormités, mais l'acteur vétéran sonne tout de même pertinent.

Cinéfilic
50%
Olivier Bouchard
Cote: 2,5 étoiles

Ce n'est toutefois pas suffisant pour soutenir toute l'œuvre et, lorsque celle-ci retourne à son drame familial pour la finale, Gareth Edwards donne l'impression d'avoir été incapable de faire aboutir ses meilleures idées... qui s'effacent au profit de personnages sans intérêt.

Joblo.com
60%
Chris Bumbray
Cote: 6/10

Overall I found it very disappointing, but maybe my expectations were too high (although if a movie's only good if you walk in with low expectations, it's not really good at all).

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

On a second try, Hollywood does the behemoth justice. Almost.

Rolling Stone
63%
Peter Travers
Cote: ** 1/2 (out of four)

It would take an insomniac to wade through all these plot complications without dozing. The actors are top-tier, but they over-emote to sell a human drama that never rises above soap opera. Cranston deserves better than a script that confuses hysterics with breaking bad.

Séquences
Jean-Marie Lanlo
Cote: Moyen

Même s'il ne comporte que 20 (très) bonnes minutes, le film nous aura donc confirmé une chose: Gareth Edwards est talentueux. Nous avons très hâte de le revoir à la tête d'un nouveau film... en espérant qu'il jouisse cette fois d'une plus grande liberté!

Cinema Blend
100%
Kristy Puchko
Cote: 5 stars

Godzilla is everything you want out of a summer movie. It's got a world and story so big that it demands to be seen on the biggest screen. It is anchored by performers who treat the narrative and genre with incredible respect.

La Presse
70%
Sonia Sarfati
Cote: 3,5 étoiles

Le fait que l'intrigue veuille aussi, absolument, faire le lien entre les problèmes contemporains causés par l'insouciance de l'humanité devant la nature et les origines du monstre né au Japon il y a 60 ans, allégorie de la crainte du nucléaire qui s'est abattue sur l'empire du Soleil-Levant après l'explosion des bombes d'Hiroshima et de Nagasaki, tout cela devient tarabiscoté, artificiel et exige beaucoup (trop) d'explications.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.