G.I. Joe : Les représailles

Version en français
v.o.a. : G.I. Joe: Retaliation
Le film ne peut être vu que par des personnes de 13 ans et plus. Les enfants de moins de 13 ans peuvent y avoir accès s'ils sont accompagnés par un adulte.

Durée

1h50

Genre

Film d'action

Origine

  • États-Unis

Date de sortie au Québec

28 mars 2013

Date de sortie du DVD

30 juillet 2013

Synopsis

Depuis que le Cobra Commander et Destro ont été emprisonnés, les G.I. Joe travaillent dans l'ombre à rétablir l'ordre sur l'échiquier mondial. Ils ignorent cependant qu'un espion de Cobra s'est infiltré à la Maison-Blanche et agit à la place du Président. Lorsque l'unité de Duke et de Roadblock est décimée, les survivants s'unissent afin de stopper la menace nucléaire qui s'abat sur le monde. Pour les aider, l'ancien général Joe Colton, fondateur des G.I. Joe, reprend du service, pendant que Snake Eyes mène de son côté une enquête afin de déterminer les responsables de l'évasion des prisonniers.

Synopsis © Cinoche.com

Réalisateur

Scénaristes

Studio de production

  • Hasbro
  • Paramount Pictures
  • Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)
  • Skydance Productions
  • Di Bonaventura Pictures
  • Saints LA

Distributeur au Québec

  • Paramount Pictures
Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Médiafilm
Cote: 6 (Pauvre)

Ce second épisode de la série inspirée des jouets Hasbro n'affiche pas plus d'ambition que le premier. Il ne faut donc rien attendre de plus qu'une intrigue échevelée et farfelue, mitraillant une interminable série d'affrontements spectaculaires mais vides.

Le Soleil
15%
Éric Moreault
Cote: 1,5 étoile

Il esquisse à peine le caractère des personnages, qui ont l'épaisseur d'une feuille de papier et ne servent que de faire-valoir à une violence démesurée. À moins de vraiment s'éclater dans le genre, G.I. Joe : les représailles s'avère répétitif et irresponsable.

Agence QMI
50%
Isabelle Hontebeyrie
Cote: 2,5 étoiles

Puis on comprend qu'ils ne vont... nulle part! Les vagues histoires ne sont là que pour servir de liant à toutes les scènes d'action qui n'ont absolument aucun rapport les unes avec les autres.

Panorama-Cinéma
40%
Maxime Monast
Cote: 4 - Faible

Au final, c'est l'incapacité de fusionner adéquatement ces différents tons qui condamne Retaliation. G.I. Joe, une franchise se jouant du plaisir de la médiocrité pour se trouver un public, nous, public post-G.I. Joe.

Cinéfilic
30%
Jean-Marie Lanlo
Cote: 1,5 étoile

Enfin, ce gros n'importe quoi au casting sympathique possède un mérite que bon nombre de ses concurrents n'ont pas: il ne se prend pas du tout au sérieux. C'est déjà mieux que rien!

Cinema Blend
60%
Eric Eisenberg
Cote: 3 stars

Buy a ticket, enjoy watching ninjas on zip lines and The Rock kicking ass, and when the lights go up try to avoid thinking about it on any deeper level.

Joblo.com
60%
Chris Bumbray
Cote: 6/10

So yeah - it's probably best not to think too much about Retaliation after watching it. Still, it's a heck of a lot better than the first movie, and a mostly solid 110 minutes of fun.

The Hollywood Reporter
Todd McCarthy

This action-packed Hasbro no-brainer is like a visit to the world's biggest gun show.

Worst Previews
40%
Dustin Putman
Cote: 4/10

G.I. Joe: Retaliation may have a grittiness to it that its predecessor lacked, but it has corrected absolutely none of its problems. It's very likely viewers won't care about this one once it's over, either.

La Presse
40%
Aleksi K. Lepage
Cote: 2 étoiles

Jon M. Chu fait ce qu'il peut d'un scénario basique qui respecte tout de même l'esprit puéril, brutal et patriote des bandes dessinées originelles, et dirige correctement des acteurs-potiches statiques et musclés, mimant l'émotion sur fond d'écran vert.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.