French Immersion - C'est la faute à Trudeau

Version originale en français et en anglais avec sous-titres en français
v.o.a.f.s.-t.a : French Immersion
Le film peut être vu sans risque par des personnes de tout âge.
Film Québécois

Durée

1h38

Genre

Comédie

Origine

  • Québec

Date de sortie au Québec

7 octobre 2011

Date de sortie du DVD

24 janvier 2012

Synopsis

L'économie du petit village de Saint-Isidore-du-Coeur-de-Jésus, au Nord-du-Québec, mise presque entièrement sur l'école d'immersion française dirigée par Sylvie Tremblay. Pendant deux semaines, des anglophones de partout viennent apprendre les rudiments de la langue et du mode de vie des Québécois dans son établissement. L'un d'eux, Bobby Sexton, doit apprendre le français pour poser sa candidature comme chef du Parti Complètement Canadien. Jonathan, un chef juif en provenance de New York, et Cathy, une femme mystérieuse et secrète, sont aussi au nombre des étudiants, qui sont surveillés par Pierre-Émile Gélinas. Ce dernier doit s'assurer que tout le monde s'exprime en tout temps en français.

Synopsis © Cinoche.com

Horaire cinéma

Ce film n'est pas à l'affiche.

Revues de presse
Médiafilm
30%
Louis-Paul Rioux
Cote: 6 (Pauvre)

Humour débile et ringard, clichés culturels, politiques et religieux datés, ode artificielle à l'immigration (qui nous vaut une finale bollywoodienne d'une maladresse gênante), sous-intrigues accessoires, personnages secondaires mal développés, mise en scène dépourvue de tout sens artistique, interprétation caricaturale, tout concourt au ratage.

Lecinema.ca
40%
Martin Gignac
Cote: 1 étoile

Une fabuleuse distribution cinq étoiles ne sauve pas French Immersion de l'insignifiance la plus crasse. Derrière cette comédie qui ne fait jamais rire se cache un propos xénophobe anti-francophone.

Voir
20%
Manon Dumais
Cote: 1 étoile

Peuplée de personnages caricaturaux défendus par des acteurs en roue libre, cette grossière et inutile comédie bilingue donne envie de descendre sur la place publique pour dénoncer certaines décisions des institutions financières.

Agence QMI
30%
Cédric Bélanger
Cote: 1,5 étoile

Écrit dans les deux langues officielles, le scénario de Tierney et Jefferson Lewis, sombre sous le poids d'un humour douteux qui carbure, sans les transcender, aux préjugés opposant anglophones et francophones.

Panorama-Cinéma
20%
Mathieu Li-Goyette
Cote: 2 - Intolérable

C'est parce que c'est une comédie réalisée avec un certain talent et relativement bien interprétée que French Immersion ne s'attirera guère les foudres qu'il mérite. Or, c'est peut-être là le plus grand drame de l'année que d'avoir permis la diffusion en salles d'un film dont l'humour médiocre se base essentiellement sur un discours racial, voire raciste.

The Gazette
50%
Brendan Kelly
Cote: 2.5 stars

Tierney's focus here is going for the light comedy, which is not, in principle, a terrible idea, but there just weren't enough belly laugh-inducing moments to make me forget about the missed opportunities.

Hour
20%
Joseph Belanger
Cote: 1 star

The result is a satire with zero bite and even less comedy. In fact, the only thing I'm willing to give Tierney credit for is how equally embarrassing the film is to both anglophones and francophones alike. Perhaps both groups can finally unite in shared hatred for this film.

La Presse
40%
Marc-André Lussier
Cote: 2 étoiles

Quelques acteurs se tirent néanmoins honorablement de l'affaire, mais le scénario n'est vraiment pas à la hauteur de l'imposante distribution mise au service de ce film raté. Une vieille idée avec de vieux gags, ça fait du vieux cinéma.

Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.